Le procès du policier inculpé du meurtre de George Floyd, Derek Chauvin, a débuté sous haute tension ce lundi à Minneapolis. Au deuxième jour de ce procès historique et lourd de sens dans une Amérique minée par les tensions raciales, plusieurs témoins ont été appelés à la barre pour livrer leur version des faits.

Parmi eux, Donald Williams, un ancien lutteur et pratiquant d'arts martiaux, qui a vécu la scène de très près. Le 25 mai, alors qu'il se baladait dans la banlieue sud de Minneapolis, Williams a en effet assisté à l'arrestation de George Floyd par plusieurs policiers blancs. Quand il a vu la force avec laquelle Floyd était maintenu au sol et le genou de Derek Chauvin sur la poitrine de l'Afro-Américain, Williams a directement appelé le 911, les services d'urgences américains.

"L'officier 987"

Ce mardi, au tribunal, l'enregistrement de cet appel a été diffusé publiquement pour la première fois. On peut y entendre le témoin déclarer: "Il (NDLR: Chauvin) a pratiquement tué ce type, qui ne résistait pas à son arrestation. Il avait son genou sur le cou de ce type tout le temps. L'homme est devenu mou, a arrêté de respirer. Il ne résistait pas à l'arrestation ou quoi que ce soit ; il avait déjà les menottes".

Durant son appel, Williams fait également référence à l'officier 987, qui était le numéro sur le badge du policier Derek Chauvin au moment de l'arrestation.

"Vous êtes tous des meurtriers. Vous êtes tous des meurtriers", a également déclaré Williams pendant l'appel, alors que Chauvin continuait à plaquer Floyd au sol. "Vous allez tous vous tuer. Vous allez tous vous tirer une balle. Assassins !"

"Cela me semblait juste"

La diffusion de l'enregistrement audio a ému aux larmes Donald Williams, qui s'est essuyé les yeux à plusieurs reprises durant celle-ci. Après la diffusion de l'appel, Williams a une nouvelle fois été interrogé par le juge. Le témoin a expliqué le sens des dernières phrases qu'il a prononcées. Selon lui, il voulait dire que les officiers allaient être rongés par la culpabilité après leurs actes, et que cela les conduirait peut-être au suicide.

Questionné sur la raison pour laquelle il a décidé d'appeler les services d'urgence ce jour-là, Williams a simplement répondu: "Cela me semblait juste. Je ne savais pas quoi faire d'autre".