Monde

La marinière à rayures bleues et blanches flanquée d'une grosse étoile à six branches sur la poitrine n'a été disponible que quelques heures sur la boutique en ligne de Zara

La marque de vêtements espagnole Zara a retiré mercredi de la vente une marinière pour enfants doté d'une étoile jaune qui a provoqué un tollé pour sa ressemblance avec l'étoile imposée aux Juifs par les nazis.

La marinière à rayures bleues et blanches flanquée d'une grosse étoile à six branches sur la poitrine n'a été disponible que quelques heures sur la boutique en ligne de Zara.

"Le design original est inspiré des étoiles de shérif des western" américains, souvent dorées à six branches, a fait valoir une porte-parole de Zara.

"Le design original n'a rien à voir avec les connotations qui y ont été associées", c'est-à-dire avec l'étoile jaune que les Juifs ont dû porter en Allemagne et dans d'autres pays occupés par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale et les tenues à rayures verticales des prisonniers de camps de concentration, selon la porte-parole.

"Nous comprenons qu'il existe une sensibilité à ce sujet" et "bien entendu nous nous excusons auprès de nos clients", a-t-elle ajouté.

La marque espagnole, qui appartient au groupe Inditex, avait déjà été vertement critiquée en 2007 pour avoir vendu un sac brodé avec une croix gammée. Zara s'était alors défendu en expliquant ne pas avoir remarqué la svastika sur ce sac fabriqué par un de ses fournisseurs.