"Nous sommes avec vous, soyez avec nous", a déclaré M. Zelensky aux députés tchèques à Prague lors d'une téléconférence, citant un appel lancé par un présentateur de la radio tchécoslovaque en 1968 alors que les occupants soviétiques tentaient de couper la radio.

"Aujourd'hui, alors que le peuple ukrainien lutte pour sa liberté contre l'invasion cruelle de la Russie, nous utilisons ces mots pour nous adresser à toutes les nations d'Europe et du monde démocratique", a-t-il ajouté. "L'Ukraine doit obtenir tout ce qui est nécessaire pour remporter la victoire."

L'invasion de la Tchécoslovaquie en 1968 par cinq armées du Pacte de Varsovie dirigées par l'Union soviétique a écrasé le "Printemps de Prague", une tentative de démocratisation de la vie politique du pays, alors un des satellites de Moscou. Après la chute du communisme en 1989, la Tchécoslovaquie s'est divisée de façon pacifique en République tchèque et en Slovaquie en 1993.

M. Zelensky a déclaré qu'il pensait que l'invasion russe de l'Ukraine, qui a débuté le 24 février, n'était que la première étape d'un plan de Moscou visant à reprendre ses anciens satellites. "Un tyran qui (...) veut tout, ne s'arrêtera jamais", a déclaré le président ukrainien. "Le peuple tchèque sait très bien ce qui se passe quand on fait des compromis avec des tyrans", a-t-il ajouté, rappelant également l'occupation de la Tchécoslovaquie par les nazis en 1938.

M. Zelensky a remercié Prague d'avoir accueilli plus de 300.000 réfugiés ukrainiens et d'avoir envoyé à l'Ukraine des armes d'une valeur de plus de 3,5 milliards de couronnes (140 millions d'euros).

Il a exhorté la République tchèque à contribuer à l'accélération du prochain train de sanctions contre la Russie, alors que ce pays prendra la présidence tournante de l'Union européenne pour six mois en juillet.

Prague a déclaré qu'elle donnerait la priorité à l'Ukraine au cours de sa présidence, s'engageant à promouvoir la candidature du pays à l'adhésion à l'UE et à l'aider à se reconstruire après la guerre.

"Soyez actifs pour que tous les dirigeants européens conviennent que la défense et le renforcement de l'Europe sont notre objectif commun", a déclaré M. Zelensky. "Les soldats russes savent qu'ils se heurtent aux valeurs européennes."

Les Occidentaux doivent "intensifier" les livraisons d'armes

Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a appelé mercredi les Occidentaux à "intensifier" les livraisons d'armes à l'Ukraine pour lui permettre de se défendre contre les forces russes.

"L'Ukraine est confrontée à un moment charnière sur le champ de bataille. Nous devons donc redoubler d'efforts pour qu'elle puisse se défendre", a-t-il déclaré lors d'une réunion au siège de l'Otan des pays du "groupe de contact" créé par les Etats-Unis pour aider l'Ukraine.

Zelensky dit sa "gratitude" pour la nouvelle aide militaire américaine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dit mercredi sa "gratitude" à l'égard des Américains pour la nouvelle tranche d'aide militaire que son homologue américain Joe Biden lui avait annoncé plus tôt dans la soirée au téléphone.

"Les Etats-Unis ont annoncé un nouveau renforcement de notre défense, une nouvelle tranche d'aide d'un milliard de dollars", a confirmé M. Zelensky dans son message vidéo vespéral. "Je veux dire ma gratitude pour ce soutien, il est particulièrement important pour notre défense dans le Donbass", la région, de l'est de l'Ukraine épicentre des attaques russes actuelles.