Apple rend hommage à "Charlie Hebdo"... mais n'en aurait pas voulu sur son iPad

C'est un hommage comme les autres, discret en bas de page d'accueil du site Apple.fr. Sous les célèbres produits "designed in California", la banderole qu'on a vu partout en noir, gris et blanc: "Je suis Charlie". Ironie du sort: le journal n'a jamais eu d'application pour iPad ou iPhone.

AMC
Apple rend hommage à "Charlie Hebdo"... mais n'en aurait pas voulu sur son iPad
©Photo News

Apple a publié une bannière en hommage à "Charlie hebdo" sur son site français. Mais le journal n'a jamais été diffusé sur les appareils commercialisés par l'entreprise américaine.


C'est un hommage comme les autres, discret en bas de page d'accueil du site Apple.fr. Sous les célèbres produits "designed in California", la banderole qu'on a vu partout en noir, gris et blanc: "Je suis Charlie".

Apple rend hommage à "Charlie Hebdo"... mais n'en aurait pas voulu sur son iPad
©Capture d'écran Apple.fr


Ainsi, l'entreprise high-tech américaine se joint au concert d'hommages envers "Charlie Hebdo" après l'attaque meurtrière de ce mercredi 7 janvier. Aussitôt, des twittos à l'affût ont remarqué l'ironie de la situation: le journal n'a jamais eu d'application pour iPad ou iPhone.

Apple rend hommage à "Charlie Hebdo"... mais n'en aurait pas voulu sur son iPad
©Capture d'écran Twitter


"Charlie Hebdo" aurait donc été "interdit sur les appareils de la firme à la pomme", écrit @Gastlag. "Interdit"? L'affirmation, largement partagée sur le réseau social, n'est pas tout à fait exacte. Si la bande à Charb n'a pas eu son app, c'est tout simplement parce que le journal n'a jamais lancé le projet. En effet, en 2010, une entreprise a proposé ses services à "Charlie". La rédaction était intéressée mais a préféré faire marche-arrière, par crainte de se faire éjecter du kiosque numérique d'Apple à cause de dessins qui auraient pu déplaire.

"Pas censuré par Apple", mais...

Dans un article titré "Brûler un livre, c’est fasciste, péter un iPad, c’est la liberté!" (aujourd'hui inaccessible sur le site du journal, mais encore disponible dans le cache de Google), Charb raconte:

"Convaincus à la fin de l’entretien [avec les développeurs, ndlr] qu’on pouvait mettre intégralement et pour le même prix que la version papier Charlie sur iPad, on était près de conclure l’affaire. Et puis, une ultime question a tout fait basculer. Est-ce que Apple a un droit de regard sur le contenu du journal qu’il diffuse ? Ah, oui, bien sûr ! Pas de sexe. Et puis peut-être d’autres trucs. C’est Apple qui voit [...] Charlie Hebdo n’a pas été censuré par Apple et c’est pour éviter de l’être jamais que Charlie Hebdo ne sera jamais sur iPad. "

L'équipe de "Charlie Hebdo" ne se privera pas, par la suite, d'égratigner l'entreprise américaine avec des caricatures dont elle avait le secret.

Apple rend hommage à "Charlie Hebdo"... mais n'en aurait pas voulu sur son iPad
©D.R.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be