iPhone 6S: 3 polémiques, 1 record

Éternel recommencement: les nouveaux iPhone 6S devraient réaliser le meilleur lancement jamais vu pour un produit Apple.

A. Ca.
iPhone 6S: 3 polémiques, 1 record
©AFP

Éternel recommencement : les nouveaux iPhone 6S devraient réaliser le meilleur lancement jamais vu pour un produit Apple.

Rien ne semble déstabiliser la toute-puissance d’Apple. À 72 h de l’ouverture du premier Apple Store belge (samedi, avenue de la Toison d’Or), à moins de dix jours de la sortie commerciale (sur les territoires clés) des iPhone 6S et 6S Plus fraîchement annoncés, Apple a "bon espoir" de battre le record de ventes au lancement d’un iPhone.

Chaque année, la Pomme nous refait le coup, mais les chiffres avaient dépassé l’entendement en 2014 : 10 millions d’iPhone 6 avaient été écoulés dans le monde durant… leur seul premier week-end de vente.

Pourtant, et comme souvent, la polémique ramène son trognon. Ici, elle est même triple…

1. Beaucoup dénoncent la stratégie pousse-à-l’achat d’Apple, qui s’entête à proposer l’entrée de gamme de son smartphone avec seulement 16 Go de mémoire de stockage, sans aucune possibilité d’extension. Vu le poids accru des applications sur iOS, vu l’espace squatté par iOS 9 (plus léger qu’iOS 8, mais tout de même), vu, enfin, que l’iPhone 6S peut filmer en 4K et qu’une minute de vidéo 4K pèse plus d’un tiers de Giga (375 Mo), l’argument est pour le moins audible. L’iPhone 6S 64 Go est le minimum à considérer pour faire un achat un tant soit peu durable… Beaucoup déplorent qu’Apple ne débute pas les enchères à 32 Go de mémoire…

2. Une batterie… plus petite. Par rapport à son prédécesseur, l’iPhone 6S embarque une batterie moins puissante : 1.810 mAh contre 1.715 mAh. Or, même les plus mordus de la Pomme pestent souvent contre l’autonomie un peu light de leur iPhone... Attention toutefois : batterie moins puissante ne rime pas d’office avec autonomie moindre. La nouvelle puce A9, le système iOS 9, finement optimisés, pourraient permettre de rattraper tout cela… À voir, donc.

3. Deux fonctionnalités font jaser : Hey Siri et Live Photos. La première permet d’interpeller l’assistant vocal à tout moment. La seconde capture 1,5 seconde avant un cliché, et 1,5 seconde après (son compris). Et beaucoup s’interrogent sur l’usage que ferait Apple de cette "ouverture de micro quasi permanente" et de ces photos rallongées… Apple a désamorcé la polémique, expliquant que les données étaient effacées très rapidement, et que les fonctionnalités pouvaient être désactivées à tout moment.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be