Gare aux baskets LED : elles s’enflamment !

La grande mode chaussée du moment a un dangereux talon d’Achille, sur les modèles low-cost.…

A.Ca.
Gare aux baskets LED : elles s’enflamment !

La grande mode chaussée du moment a un dangereux talon d’Achille, sur les modèles low-cost.…

Elles cartonnent sur les Zalando, Spartoo et autres Sarenza; font office de hit chez les Amazon et autres cdiscount. Elles arrivent d’ici la fin du mois chez Maniet!, mais ont déjà envahi les pieds des stars aux chevilles gonflées, et de pas mal de clubbers et d’enfants en France. Les baskets à semelles LED sont partout !

Le phénomène, encore pantouflard en Belgique, est une sorte de version 2.0 de la semelle clignotante initiée par LA Gear dans les années 90. Sauf qu’en lieu et place de trois diodes rouges s’activant à chaque pas, c’est toute la semelle qui est ici illuminée, souvent de plusieurs coloris différents (bleu, vert, rose, rouge…) pour un effet totalement inratable dans la pénombre. Rechargeable via USB (si !), ces sneakers intègrent donc un interrupteur pour les activer au moment voulu et une batterie Li-Po, directement montée dans la semelle (sous le talon). Et c’est ici que le phénomène piétine dans la gadoue du badbuzz…

Ces derniers jours, sur Facebook, un mot d’école, collé dans le journal de classe d’un élève, a affolé la Toile et bien des parents. Il informait de l’interdiction de porter des chaussures à LED dans l’établissement, après que les baskets d’un écolier ont… pris feu.

"Nous avons eu plusieurs retours de clients qui avaient acheté leurs baskets sur d’obscurs sites Internet ou des marchés et qui ont été confrontés à des problèmes plus ou moins graves, note Sébastien Chevrier, le cofondateur du site de vente en ligne Chaussures-led.com, sondé par Le Parisien. Pour certains, la semelle commençait à s’enflammer. Pour d’autres, il a vite fallu les enlever à leurs enfants parce que des étincelles sortaient du talon".

Le talon d’Achille des luminescentes pompes ? La fabrication low-cost de certains modèles. Peu éthique (c’est un autre débat), elle n’est pas nocive pour l’usager dès lors qu’il ne s’agit que de textile. C’est une autre affaire lorsque l’électronique s’en mêle ! "Quand des fabricants sans scrupule les font fabriquer dans des usines chinoises de fortune, cela donne des fils électriques non isolés, des leds non alignées, de la mauvaise colle qui ressort, reprend Sébastien Chevrier.

Solution ? " Bannir les modèles à 15-20 € achetées n’importe comment. Sur ce produit, on ne peut pas trouver de la bonne qualité à moins de 49 €", conseille-t-il. Conseil plus radical ? Éviter, carrément, le port de ces LEDS un peu laides… ou à tout le moins privilégier la présence de modèles à marquage CE.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be