Quelle place le smartphone occupe-t-il dans nos vies ?

Le Belge a deux critères d’achat au rayon smartphones: la taille de l’écran et la qualité de l’appareil photo.

A.Ca.
Quelle place le smartphone occupe-t-il dans nos vies ?
©DR

Le Belge a deux critères d’achat au rayon smartphones : la taille de l’écran et la qualité de l’appareil photo

Quelle place le smartphone, appareil commercialement né il y a dix ans, occupe-t-il dans nos vies ? Bien plus que celle d’un appareil destiné à être joignable, ont répondu les Belges à une enquête diligentée par LG auprès des consommateurs belges. Le téléphone intelligent est ainsi également, voire surtout, un appareil photo et un outil de partage d’expériences.

C’est encore plus vrai aujourd’hui qu’il y a quelques années : peu de choses différencient un smartphone d’un autre. Du coup, qu’est-ce qui fait la différence, une fois dans le rayon ? Réponses : la qualité de l’écran (91 % ) et de l’appareil photo (77 % ), qui sont les facteurs déterminants au moment de l’achat. Seulement 57 % des Belges croient en la pérennité des appels classiques (on dit feature phones, pour briller en société) .

Un détail de taille

Pour près de 3 personnes sur 4, la taille compte. Et l’écran ne doit donc pas être trop petit. C’est encore plus vrai pour les seniors, qui portent également une attention toute particulière à la résolution et la qualité globale de l’écran : pour 92 % d’entre eux, c’est un critère d’achat déterminant.

Téléphoner ? Si peu, si peu…

Près d’un tiers des Belges indiquent qu’ils utilisent davantage leur smartphone pour partager des photos et des vidéos que pour... téléphoner. C’est même le cas de près de la moitié des 18-34 ans ! Un Belge sur 3 partage au moins une photo ou vidéo par semaine avec sa famille ou ses amis via son smartphone.

On est dans l’ère du surpartage, définitivement. Plus tellement dans celle de la communication...


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be