C'est en tout cas le plaidoyer d'Euroconsumers; conglomérat de cinq organisations européennes, dont Test-Achats fait partie. 

Cinq organisations européennes de consommateurs, dont Test Achats, ont une nouvelle fois exhorté le géant américain de la technologie Apple à mettre fin à "l'obsolescence programmée" de ses appareils iPhone. Ils souhaitent que les clients impliqués reçoivent une compensation de 60 euros chacun.

L'association des organisations de consommateurs, Euroconsumers, a écrit à Apple il y a quelques semaines pour demander une compensation aux consommateurs européens. Aux Etats-Unis, après de longs débats judiciaires, Apple avait consenti règle minimum 310 millions de dollars (et jusqu'à 500 millions de dollars potentiellement) aux consommateurs américains détenteurs d'iPhone et  lésés par la mise à jour. Elle donne maintenant à la société américaine deux semaines pour répondre officiellement à sa missive, "après quoi Euroconsumers envisagera la prochaine action en justice". 

Le différend concerne, pour rappel, des mises à jour orchestrées par Apple qui ont eu pour effet de ralentir le fonctionnement de modèles d'iPhone plus anciens. Apple a admis qu'il avait délibérément ralenti les appareils.