Depuis maintenant plusieurs années, l'Europe planche sur une harmonisation des prises des appareils électroniques. Le lancement d'un chargeur universel permettrait de réduire drastiquement la quantité de déchets. Selon nos confrères du quotidien français Les Echos, la Commission devrait émettre une proposition de directive cette semaine qui forcera les fabricants de matériel électronique à équiper leurs produits d’au moins un port USB-C.

Cette directive a notamment pour but de forcer le géant Apple à adopter l'USB Type-C sur ses appareils, et donc de proposer une alternative à son port Lightning actuel. Une idée qui, déjà en 2020, déplaisait à la multinationale américaine. "Nous pensons qu’une régulation imposant une harmonisation des chargeurs de smartphones freinerait l’innovation au lieu de l’encourager, et pénaliserait les consommateurs européens", avait commenté les représentants de le pomme digitale la plus célèbre.

Les smartphones et les autres

Cette directive concerne les smartphones mais aussi les tablettes, casques audio, caméra... Mais cette règle qui risque de débarrasser vos tiroirs ne risque toutefois pas d'entrer en vigueur tout de suite. Le Parlement européen et le Conseil européen doivent l'approuver. Si c'est le cas, les constructeurs auront le temps de s'adapter. Pour le moment, l'Europe parle de l'horizon 2024.

L’interchangeabilité des chargeurs

C'est l’interchangeabilité des chargeurs qui risque de poser le plus de problèmes aux constructeurs si la règle est approuvée. Il va falloir trouver une solution pour que nos chargeurs de batteries soient capables de détecter la puissance nécessaire à l’appareil et s'il accepte la charge rapide, par exemple.