Test-Achats s'attaque aux manettes de la Nintendo Switch qui tombent rapidement en panne.

S'il vous est aussi arrivé de devoir porter votre Nintendo Switch ou celle de votre enfant en réparation car les manettes sont défectueuses peu de temps après l'achat de la console, vous serez heureux de savoir que Test-Achats s'attaque à la firme japonaise afin que le consommateur ne soit pas contraint à payer des réparations, ce qui est souvent le cas en Europe.

"Sous la pression d'une action collective aux États-Unis, Nintendo a proposé d'offrir une réparation gratuite aux consommateurs. En Europe, cependant, la réparation ou le remplacement sous garantie est trop souvent refusé et les joueurs sont souvent obligés d'acheter de nouvelles manettes", explique Test-Achats.

C'est pourquoi l'organisme de défense des consommateurs a demandé au fabricant japonais de communiquer proactivement au sujet de ses consoles concernées et de les réparer gratuitement.

70 € si vous le réparez vous-même

Il est possible de réparer les manettes soi-même mais cela peut s'avérer plus coûteux que l'achat de nouveaux joysticks si on ne jouit pas du matériel adéquat ! Pour effectuer une réparation, il faut disposer de tournevis très fin car les vis des manettes sont très petites. Sans cela, il faut se munir d'un kit de réparation. Son coût ? 60€ ! A cela, il faut ajouter les nouveaux joysticks - pièces à remplacer -, qui valent 10€. Bref, à 70€ de dépensés alors que le prix de nouvelles manettes atteint les 55€.

Dans une vidéo, Test-Achats explique d'ailleurs comment remplacer les fameux joysticks.


Nintendo réagit

De son côté, la branche belge du Big N a contacté la rédaction pour réagir. Nintendo "confirme que nous sommes en contact avec Test-Achats au sujet de leurs préoccupations concernant les manettes Joy-Con et que nous avons déjà discuté avec eux des points soulevés. Dans notre correspondance avec Test-Achats, nous leur avons communiqué que le ratio de manettes Joy-Con que notre service technique en Belgique a reçu, et avec tout type de défaut, était très faible depuis le lancement de la Nintendo Switch en mars 2017. La satisfaction de nos consommateurs étant une priorité absolue, nous avons examiné ouvertement et convenablement les défauts des manettes Joy-Con depuis l'été dernier. Nous avons également informé Test-Achats de notre garantie fabricant volontaire pour le matériel Nintendo Switch, et que nous étendons cette garantie à 24 mois pour permettre à nos consommateurs de résoudre plus facilement tout problème potentiel. Cette extension de garantie volontaire est d’application en France depuis le début de cette année et sera d’application en Belgique, ainsi que dans d'autres pays européens, en mars. La garantie volontaire de 24 mois s'applique aux manettes Joy-Con, qu'elles aient été achetées avec une console Nintendo Switch ou séparément. Tous nos consommateurs, y compris ceux qui ont acheté leurs manettes Joy-Con avant mars, pourront bénéficier de la garantie volontaire du matériel Nintendo Switch durant les 24 mois qui suivent l'achat. En attendant, tous les consommateurs qui rencontrent des problèmes avec leur matériel Nintendo Switch peuvent facilement nous contacter via https://support.nintendo.be."