L'application frauduleuse a déjà piégé des millions d'utilisateurs à leur insu.

Ai.type, l'application  pour smartphones sous Android (le système d'exploitation mobile de Google) qui permet d'avoir un clavier virtuel différent du clavier traditionnel, est hautement dangereuse si vous êtes un (ancien) utilisateur de cette app.

Malgré sa suppression par Google, l'application continue de piéger ses utilisateurs. 

© Ai.type

L'application en question parvenait à faire des achats à la place de ses utilisateurs. C'est via les publicités cachées que les appareils des utilisateurs sont piratés. Des inscriptions à des services premium se faisaient sans le consentement des utilisateurs, ce qui a généré de nombreux frais supplémentaires pour certains d'entre eux.

Heureusement, la plateforme sécurité de Upstream, (Secure-D) qui collabore avec des opérateurs mobiles, a détecté le problème et bloqué plus de 14 millions de transactions suspectes, ce qui représente la somme de 18 millions de dollars.

L'application avait été téléchargée à plus de 40 millions de reprises. Ce n'est pas la première fois qu'elle est remise en cause puisqu'en 2017, les données de 31 millions d'utilisateurs avaient fuité. 

Upstream conseille aux utilisateurs d'Ai.type de vérifier leur smartphone et leur relevé bancaire afin d'éviter une mauvaise blague.