En un temps record, le géant de l'aspiration sans sac va produire 15.000 unités de son "Covent", destiné à aider les patients les plus atteints par le coronavirus à maintenir leur capacité respiratoire

On le sait, le manque d'appareils de ventilation pour les patients les plus gravement atteints, au niveau respiratoire, par le coronavirus, est un enjeu crucial en ce moment et pour les jours à venir. Cette pénurie pousse les industriels à travailler dans l'urgence. Quitte à sortir de leurs sentiers battus.

On apprend ainsi, ce jeudi, que Dyson, le géant britannique de l'aspiration sans sac, a décidé de contribuer à l'effort collectif en développant, en un temps record, une production importante d'appareils de ventilation mobiles destinés à soulager les patients souffrants du Covid-19.

Le "Covent", développé par Dyson :

© DYSON

Une commande du gouvernement britannique pour 10.000 ventilateurs, afin de soutenir les efforts du National Health Service du pays, a ainsi été passée au près de Dyson, confirme le créateur de l'entreprise, James Dyson.

© AFP

"Un ventilateur prend en charge un patient qui n'est plus en mesure de maintenir ses propres voies respiratoires, mais malheureusement, il y a actuellement une pénurie importante, à la fois au Royaume-Uni et dans d'autres pays du monde", a écrit l'inventeur et milliardaire.

Dyson a déclaré que l'entreprise avait conçu et construit un ventilateur entièrement nouveau, appelé "CoVent", depuis qu'il avait reçu il y a 10 jours un appel du Premier ministre britannique Boris Johnson.

"Ce nouveau dispositif peut être fabriqué rapidement, efficacement et en grande quantité", a encore ajouté le CEO, affirmant que le nouveau ventilateur a été conçu pour "répondre aux besoins spécifiques" des patients atteints de coronavirus.

En plus des 10.000 unités prévues pour le Royaume-Uni et attendues en avril, 5.000 unités de plus seraient produites et distribuées à l'échelle internationale.

"Le principal défi était de savoir comment concevoir et livrer un nouveau produit médical sophistiqué en volume et dans un délai extrêmement court", a-t-il ajouté. "La course est maintenant lancée pour le mettre en production."

Dyson n'est pas la seule entreprise à prendre pareil engagement : aux États-Unis, Ford a annoncé qu'il travaillait avec 3M et GE Healthcare pour produire du matériel médical, notamment des ventilateurs et des équipements de protection. GM et Tesla se sont également, de leur côté, engagés à fabriquer des ventilateurs.