Qui de Telenet, Voo ou Proximus offre les meilleurs débits Internet en Belgique, en 2019 ? Le baromètre nPerf permet d'y voir plus clair

La nomenclature de la Belgique, sur le marché de l'Internet résidentiel fixe, est connue. Et plutôt favorable aux bonnes connexions, tout câblé qu'est notre pays avec la prédominance exceptionnelle des câbles coaxiaux qui rentrent dans nos foyers. Il y a évidemment les vitesses que les opérateurs (Proximus, VOO, Telenet, Orange, Scarlet,...) promettent, puis celles que vous obtenez réellement chez vous. Plusieurs sites Internet permettent ainsi d'évaluer la qualité de votre connexion. Speedtest d'Ookla est probablement le plus connu, mais le service fourni par nPerf, homologue, est lui aussi très utilisé. C'est justement nPerf qui, ce 24 février, communique son rapport annuel pour les connexions Internet fixes en Belgique en 2019. A partir de 94.513 tests effectués sur l'année, il permet de dégager les grands gagnants de l'Internet fixe en Belgique.

And the winner is...

Sans surprise, ce sont les raccordements Internet des câblo-opérateurs qui se distinguent dans le classement. Autrement dit, Telenet et Voo (Orange, qui transite par les réseaux de Voo et Telenet est comptabilisé dans les résultats de ces deux FAI). C'est logique : le câble coaxial, dans sa conception technologique, permet un débit plus élevé (et non dépendant de la distance entre le point de raccordement et la borne) que les paires cuivrées de Belgacom. Le câble, en revanche, est sensible au nombre de connexions simultanées à un moment T : si tout le quartier télécharge à 20 heures, votre débit peut en souffrir.

Pour rappel, le VDSL2 de Proximus et de Scarlet, dont l'ancêtre est l'ADSL, n'est pas éligible aux vitesses maximales qu'une connexion Internet fournie par le câble permet d'atteindre. C'est pour cette raison que Proximus promet maximum 100 Mbps en téléchargement là où Telenet se permet d'aller jusqu'à 300 Mbps et Voo jusqu'à... 400 Mbps sur certaines offres.

Cette différence s'exprime très clairement dans les chiffres de nPerf : Telenet, avec 128 Mb/s de moyenne, est (théoriquement) plus de 2,7 fois plus rapide que Proximus (46,85 Mb/s) en Download (téléchargement de fichier). Voo, avec 108 Mb/s,est également très bien positionné. Scarlet, qui limite à 30 Mbps l'essentiel de ses ventes (l'offre Poco est plus plébiscitée que l'offre Loco, qui monte elle jusqu'à 50 Mbps maximum), est logiquement en dessous, avec 31 Mb/s observés en moyenne sur la plate-forme nPerf.

Débits moyens en download (débit descendant, qui intervient lorsque vous téléchargez un fichier à partir d'Internet) :

© nPerf

En termes d'upload (débits montants, lorsque vous télécharger un fichier vers Internet), même scénario mais le match est ici bien plus équilibré : Telenet reste devant, mais Proximus double Voo.

© nPerf

Voo se venge sur la latence (ping), où il prend le leadership. La latence est, après les débits, le critère le plus important pour évaluer la qualité d'une connexion : elle quantifie le temps de réaction entre la demande d'exécution d'une action et son affichage sur l'écran. Plus elle est proche de 0, mieux c'est.

Une conclusion globale pour finir : avec 79 Mb/s en download et 14 Mb/s en upload, les résultats confirment la bonne qualité de nos connexions Internet résidentielles en Belgique.