Facebook a lancé vendredi un nouveau service, Messenger Rooms, qui permet de retrouver ses amis dans des "pièces" virtuelles, signe que la concurrence se resserre autour de Zoom, le logiciel de visioconférence qui a conquis des millions d'utilisateurs confinés chez eux à cause de la pandémie.

Les utilisateurs du réseau social pourront inviter dans une même "pièce" jusqu'à 50 personnes, ayant un compte Facebook ou pas, pendant aussi longtemps qu'ils le souhaitent, a expliqué vendredi Mark Zuckerberg, le fondateur et patron de la plateforme aux quelque 2,5 milliards d'utilisateurs dans le monde.