Branle-bas-de combat chez Voo ! L'opérateur, dominant en Wallonie et présent à Bruxelles, est sur le point d'amener à ses clients une toute nouvelle expérience en matière de télévision digitale. Elle porte un nom, qui tient en six caractères : Voo TV+. Elle n'implique ni de changer de décodeur, ni de télécommande. Et nous avons pu l'essayer en avant-première.

Profils individuels, multi-écrans, recommandations, "on the go" : vers une Netflixisation de la télé digitale

La philosophie ? "S'adapter aux envies de nos clients, peu importe qui regarde, peu importe l'appareil depuis lequel il regarde", résume Olivia Degueldre, responsable Produit TV et Contenus chez Voo. "Voo TV+ est un concept sur lequel nous travaillons depuis 5 ans déjà. Dans l'objectif de rendre la vie de nos clients plus simple, sans les déstabiliser pour autant."

Pour cela, Voo a une inspiration très claire en tête : Netflix (mais aussi Disney+, Amazon Prime Video et tous les services de SVOD qui font florès). Les similitudes sautent au yeux dès le premier paramétrage, puisqu'il s'agira de commencer par configurer des profils (un pour papa, un pour maman, un pour chaque enfant,...). Jusqu'à 10 profils peuvent ainsi être paramétrés. Il s'agit de la première fois, en Belgique francophone, qu'un grand opérateur de télévision individualise à ce point la consommation de la télé, "pour répondre aux envies de chacun". Le mythe de la famille réunie devant le grand écran, à une heure précise, a décidément bien vécu...
© VOO
L'interface en elle-même, sobre et fluide, se présente en "rails de contenus", et mixe allègrement différentes catégories : séries, vos enregistrements, films, en direct (il n'est d'ailleurs pas anodin de constater que le flux linéaire du direct n'est pas spécialement mis en valeur dans cette nouvelle interface), etc.  
© VOO
 
Au coeur de chaque profil, un algorithme de recommandation s'efforcera de vous proposer des contenus pertinents pour vous, selon les préférences que vous aurez indiquées (ou non) dans votre profil et les contenus que vous aurez déjà consommés. "Une série en replay, un contenu inclus dans votre abonnement Voo Sport Be TV, un film qui vient de paraître en VOD, etc. : nous brassons très large pour aider nos clients à savoir ce qu'ils veulent regarder. Le but est d'aider dans ce choix, de répondre à ce qu'on appelle la crise de la découverte, puisqu'il y a aujourd'hui une telle abondance de contenus qu'il est parfois très complexe de savoir ce qu'on va regarder, lorsqu'on n'a pas d'idée précise derrière la tête..." 
© VOO
 
Il va de soi que les profils enfants peuvent être administrés par les parents, via un code parental. Certaines chaînes ou catégories de contenus pourront y être bannis (blacklistés) selon les préférences des parents. 
Le guide des programmes a également évolué et gagné en clarté, tandis que le "mur de vidéos" de Voo, "très apprécié de nos clients", est toujours de la partie.
© VOO
   

On-The-Go

Quid pour répondre aux besoin de mobilité de la clientèle, qui en 2020 veut pouvoir regarder des contenus ou la télé sur grand écran, mais aussi sur tablette, smartphone ou PC ? Voo avait déjà une réponse partielle à cette problématique : l'app VooMotion, lancée en 2012. La voici complètement réinventée avec l'app VooTV+, disponible sur le Google Play Store, iOS, mais aussi sur Chromecast, Apple TV ou une box télé équipée d'Android. "Elle proposera une expérience visuelle similaire à celle de votre décodeur .évasion. Le même environnement, les mêmes fonctionnalités, afin de poursuivre le contenu que vous avez commencé sur votre télé sur smartphone, par exemple, sans le moindre accro".

Personnalisation (profils), recommandation des contenus, disponible sur tous les supports : on peut bel et bien parler de la "Netflixisation" de la télévision traditionnelle.

Disponibilité et détails au lancement

Voo TV+ est prêt à être déployé (gratuitement, bien entendu) pour tous les clients Voo dès à présent. Néanmoins, l'opérateur a opté pour une avant-première : la nouvelle interface sera appliquée des ce mardi 13 octobre chez un panel composé de quelque 30.000 clients choisis aléatoirement. Voo TV+ arrivera ensuite, dans un second temps, chez tous ceux qui disposent de la télévision digitale de Voo via le décodeur box.évasion, soit près de 70% des clients de l'opérateur. VooTV+ n'est pas, à ce stade, compatible avec le décodeur VooCorder (lancé il y a onze ans tout de même). Bien entendu, tout client Voo équipé d'un VooCorder peut s'équiper d'une box.évasion afin de disposer de VooTV+ (mais ce n'est pas gratuit).

En revanche, sur mobile (app Voo TV+), chaque client pourra profiter de la nouvelle application.