La prise de parole d'Apple au coeur du mois de septembre avait soigneusement, Covid oblige, omis de parler d'iPhone à une saison où la tradition avait toujours été respectée. L'attente touche toutefois à sa fin pour les aficionados, qui patientaient sagement jusqu'à l'arrivée de la collection iPhonienne 2020 : Apple tient à nouveau keynote, ce mardi 13 octobre, à partir de 19 h heure belge.

Le doute n'est pas permis : l'iPhone 12 en sera, cette fois, bien la star. Difficile d'ignorer, même si le temps a amenuisé l'aura de l'iPhone et que la concurrence multiplie les offensives et les avancées technologiques qu'Apple ne fait à ce stade qu'envisager (écran pliable, notamment), qu'il s'agit, encore et toujours, du smartphone le plus attendu de l'année.

On parle d'iPhone, mais, en fait, il est bien plus exact d'évoquer la gamme d'iPhone 12 : il sera en effet question ce soir, comme en 2019 avec le lancement du portfolio iPhone 11, d'un iPhone 12 (classique, écran de 6,1 pouces), d'un iPhone 12 Pro (6,1 pouces) et d'un iPhone 12 Pro Max (6,7 pouces). Ce n'est pas tout : un iPhone 12 Mini, équipé d'un écran d'une diagonale de 5,4 pouces, devrait également être de la partie. Il s'inscrira, en fait, dans le digne sillon tracé de l'iPhone SE, franc succès commercial qui répond aux besoins d'une partie des utilisateurs qui cherchent un téléphone pas trop grand sans faire de compromis sur la vitesse d'exécution. Le tarif de l'iPhone 12 Mini sera plus accessible, mais ne tablez pas trop sur une approche low-cost, peu compatible avec l'image de marque d'Apple. A priori, les tarifs de la gamme de l'iPhone devraient courir entre 749 € pour l'iPhone 12 Mini et jusqu'à 1500 € pour l'iPhone 12 Pro Max, dépendant bien entendu de la capacité de stockage du modèle choisi.

Côté nouveautés ? Espérée en 2019, la 5G, sera bien intégrée sur les 4 modèles annoncés. Il est aussi acquis que les iPhone 12 seront plus véloces que jamais, puisque propulsés par la nouvelle puce Apple A14 Bionic. La première du genre, sur smartphones, gravée en 5 nm, ce qui permettra au mobile d'être encore plus efficace en matière d'Intelligence Artificielle et de traitement d'images. Côté technique toujours, ce seront désormais des dalles OLED qui seront montées dans tous les modèles, Apple délaissant pour de bon la technologie LCD. 

On attend également des améliorations sensibles côté capteur photo, essentiellement sur les modèles Pro et Pro Max.


Côté design, en revanche, on ne s'oriente pas vraiment vers une refonte majeure, même si l'encoche devrait être légèrement revue et que les contours et finitions pourraient regarder vers le passé, et l'iPhone 4. On évoque également l'intronisation d'écrans rafraîchis à une fréquence de 120 Hz, du moins pour le plus huppé des iPhone qui sera présenté ce soir. Il est également question de chargement magnétique, alors qu'il est entendu que les nouveaux iPhone seront livrés sans écouteurs ni bloc prise (transfo) pour leur rechargement - seul un câble lightning sera intégré.

En matière de disponibilité, le Covid a modifié la donne pour Apple. Les iPhone 12 (classique) et 12 Mini devraient être disponibles assez rapidement, en revanche, on évoque plutôt novembre pour les 12 Pro et 12 Pro Max.

Confirmation de tout ceci dans quelques heures.

Pour rappel, les derniers chiffres du marché des smartphones ont sacré Huawei (pourtant privé des services Google) vainqueur actuel avec plus de 19% de part de marché, à un fifrelin de Samsung. Apple est troisième, avec 15% de PDM. Ses plus proches poursuivant sont les Chinois Xiaomi et Oppo, à hauteur des 10% de PDM.