Tout ce qui est écrit et dit, en fin d'hiver, sur un iPhone qui ne paraîtra qu'au début de l'automne ou à la toute fin de l'été de la même année, est forcément à prendre avec des pincettes. Il n'empêche que les rumeurs concernant l'iPhone 13 gagnent ces derniers jours en robustesse.

Déjà, et c'est parfaitement logique si on regarde ce qu'Apple a déployé comme stratégie commerciale dernièrement concernant son smartphone pommé, on parlera d'une gamme constituée de quatre versions du même produit, comme pour l'iPhone 12. Malgré le succès relatif de la version Mini, Apple devrait poursuivre dans cette voie. On évoque aussi, pour la plus huppée des itérations, l'arrivée d'un stockage de 1 To (1000 Go), une première sur un iPhone.

Ce ne sera pas la seule : il est question, enfin, de réduire l'encoche qui traîne en haut des écrans des iPhone depuis trois ans pour la remplaçer dans un premier temps par quelque chose de moins disgracieux puis sans doute, à terme, par un écran troué ou poinçonné du capteur caméra frontal, à l'instar de ce que la concurrence tend à généraliser. Ecrans qui, jusqu'ici limités à un taux de rafraîchissement de 60 Hz sur les mobiles de Cupertino, devraient enfin monter en gamme sur ce plan, puisqu'on évoque l'arrivée de dalles 120 Hz (beaucoup plus fluides et naturelles).

On évoque également l'arrivée de la technologie LTPO sur les plus cossus des iPhone 13 au moins. Cette techno, en toutes lettres "low-temperature polycrystalline oxide thin-film transistor" n'est pas tout à fait neuve dans l'écosystème Apple, puisqu'elle est déjà présente sur l'Apple Watch. Son but ? Freiner l'appétence énergétique de l'écran, qu serait désormais toujours allumé (à l'instar du mode "Always On Display" sur Android), sans vider la batterie trop vite, en jugulant de manière dynamique la fréquence de la dalle. Pour s'assurer d'un matelas d'autonomie décente, on évoque tout de même l'arrivée de batteries à la capacité bien plus forte sur les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max.

Une amélioration des capacités photo des capteurs dorsaux devrait également être de la partie, alors qu'on évoque, également, l'arrivée de Touch ID 2.0. En termes de design, en revanche, rien de significatif n'a encore filtré, mais rien n'indique à ce stade qu'Apple souhaite enclencher une rupture stylistique sur ses iPhone made in 2021.

Confirmation dans quelques mois.