Le système français Vigicom en vente en Belgique. Il avertit par SMS de la moindre intrusion

BRUXELLES Comment savoir à distance si l'alarme installée dans sa maison fonctionne correctement et si une intrusion n'y a pas été détectée ? La réponse : grâce au GSM.

Le Vigicom AL-100 est un système de sécurité perfectionné qui permet de détecter un passage dans un local censé être protégé. Après avoir été conçu et commercialisé en France, il arrive en Belgique.

Le principe du AL-100 est donc simple. À la base du dispositif, une petite soucoupe de 130 grammes qui fait deux fois la taille d'une carte de banque. "Vous y introduisez une carte SIM, comme vous le feriez pour une GSM", explique Guy Liégeois, le distributeur du produit pour la Belgique. Grâce à cette carte SIM, le boîtier va pouvoir être relié à n'importe quel GSM, pour autant que le numéro ait été programmé.

Dans la pratique, le AL-100 va donc détecter un mouvement dans une pièce et alerter immédiatement son propriétaire par le biais du téléphone portable. L'alerte se fera par SMS et via un appel classique. Mais le AL-100 va plus loin dans la sécurisation d'un local. Il intègre un micro-espion qui va enregistrer les conversations avoisinantes et les transmettre en direct au GSM programmé. Le micro peut également être mis en route par une personne présente dans la pièce par exemple dans une situation de hold-up. Encore quelques petits plus : le système peut s'enclencher ou être stoppé par SMS. Enfin, la simplicité d'installation du système est reconnue. Le boîtier peut être soit déposé sur une table, soit suspendu à un mur.

Pour l'instant, le AL-100, qui dispose d'une autonomie de 120 heures en mode actif est mis en vente à 360 euros. Cher ? Peut-être pas pour cette installation basique et pratique qui ne remplacera évidemment pas les dispositifs plus élaborés, agréés par les assureurs. "Il existe des systèmes d'alarme d'une certaine catégorie qui nécessitent des inspections. Le AL-100 ne fait pas partie de cette catégorie. C'est un bon système de base pour un usage privé qui permettra de sécuriser un local, un bureau ou un bateau, insiste M. Liégeois. C'est l'idéal pour une petite configuration."



© La Dernière Heure 2007