New-Tech
C'est le couac cyber de la rentrée: le très attendu iPhone 6 se plie. Fragile, il aurait tendance à se tordre, par exemple, à l'intérieur d'une poche. En l'espace de quelques vidéos amateur postées sur Youtube, et quelques milliers de retweets plus tard, la mauvaise presse (si l'on ose dire) de l'iPhone 6 était faite.

Pourtant, si l'on en croit les dires du géant californien, sur les dix millions d'unités vendues à travers le monde, seuls neuf exemplaires du dernier iPhone ont été retournés. L'iPhone 6 qui se plie, c'est donc "extrêmement rare" pour Apple. Et pour étayer un peu plus ses propos -et regagner la confiance de sa clientèle- la firme a laissé un journaliste du site spécialisé The Verge s'introduire dans les "chambres de torture" d'Apple, là où le matériel est testé et soumis à une batterie de tests en tous genres. Judicieusement, le journaliste s'est focalisé sur la résistance du nouveau téléphone.


Apple fait donc tout son possible pour corriger cette mauvaise publicité... qui fait celle de bien d'autres marques. En effet, de nombreuses entreprises ont récupéré à leur compte le hashtag #bendgate pour se mettre en valeur au détriment de la pomme... pourrie?

Florilège :