New-Tech La police fédérale va recruter des experts en informatique, notamment pour surveiller des potentiels terroristes sur la Toile.

À la suite des attentats de Paris, les autorités belges soupçonnaient le Playstation Network (PSN), cette messagerie utilisée par les joueurs de jeux vidéo de la console Playstation, d’avoir été utilisé par les terroristes pour se transmettre des infos, par écrit, chat vocal, voire via des indices dans certains jeux.

Il était alors mis en cause des failles de sécurité dans le PlayStation Network qui auraient facilité des communications entre terroristes. Mais il y a aussi des problématiques bien plus spécifiques aux jeux vidéo. Par exemple, on sait que les serveurs de Counter-Strike ou encore de Call of Duty avaient été des terrains de recrutement pour l’organisation État islamique.

(...)