New-Tech Le développeur du jeu gratuit Flappy Bird a annoncé samedi dans un message déjà retweeté plus de 130.000 fois qu’il retirait son jeu des plate-formes de téléchargements légales. Son créateur a twitté l'information, expliquant être épuisé :


Mais la raisons de cet arrêt pourraient aussi s'expliquer par les accusations de plagiat à son encontre : Flappy Bird présenterait en effet d'étranges similitudes graphiques avec le jeu Mario sorti en 2011.


Le concept de Flappy Bird est simple : il s'agit de faire avancer un petit oiseau, et de lui faire franchir des tuyaux. Mais dépasser les 10 points relève de l'exploit, expliquant le pouvoir addictif de ce jeu.


Ce jeu a récolté un succès fou, devenant l'application gratuite la plus téléchargée sur l'Apple Store dans une centaine de pays parmi lesquels les Etats-Unis et la Belgique, rapporte The Huffington Post. Il suffit de taper #flappybird sur Twitter pour avoir la confirmation de son immense popularité : les joueurs du monde entier y gazouillent toutes les secondes.

Dong Nguyen avait décidé de le proposer gratuitement. Il ne recevait des revenus que de la publicité. Un choix judicieux, commente BeGeek, puisque chaque jour, ses jeux ont généré 50 000 dollars de revenus publicitaires. Le créateur a précisé sur Twitter qu'il continuait à créer des jeux. Et il aurait bien tort de ne pas le faire, est-on tenté de répondre.