New-Tech

Le Galaxy Fold, le smartphone à l'écran pliable de Samsung, ne sera finalement pas vendu en Belgique, a-t-on appris jeudi auprès de la division belge du géant sud-coréen de l'électronique. 

C'était pourtant le but à l'origine mais des problèmes d'écrans sont survenus en avril dernier, juste avant son lancement commercial mondial, qui avait dès lors été reporté. Huawei, qui a également développé un appareil du même genre, ne le lancera pas non plus en Belgique, selon un porte-parole du groupe télécom chinois. Le Galaxy Fold devait ainsi être en vente dès le 3 mai en Belgique. Tout était déjà réglé pour sa commercialisation. Proximus jouissait ainsi de l'exclusivité pour vendre l'appareil à son lancement et le smartphone devait coûter un peu plus de 2.000 euros. Mais, lorsque des journalistes ont constaté plusieurs défauts à l'écran pliable, notamment des bris, sur des exemplaires de test, Samsung a décidé de renoncer à le mettre sur le marché.

Après des mois à peaufiner le Galaxy Fold, qui peut fonctionner avec le tout nouveau réseau de 5G, le géant de l'électronique a annoncé que son smartphone serait disponible vendredi en Corée du Sud, puis dans plusieurs marchés soigneusement choisis, dont notamment les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, Singapour ou le Royaume-Uni à partir du 18 septembre. Aucun lancement n'est par contre prévu en Belgique et aux Pays-Bas, indique une porte-parole de la division belge.

Cet appareil a été promu comme le "premier smartphone pliable au monde", alors que les concurrents de Samsung comme Huawei se sont eux aussi lancés dans la course à l'écran pliable. Le groupe télécom chinois a en effet présenté son Mate X en février dernier au Mobile World Congress de Barcelone. On ignore encore sa date de lancement mondial. Il devrait coûter aux environ de 2.300 euros. Le focus étant sur la 5G, il ne sera en tous cas pas non plus commercialisé en Belgique, fait savoir un porte-parole.