Un postérieur figurait sur la page d'accueil !

ROCHEFORT Dimanche soir, le site Internet de la ville de Rochefort (www.rochefort.be) a été la cible de pirates informatiques. À la place de la page d'accueil traditionnelle, les visiteurs ont pu contempler pendant quelques heures un... postérieur masculin du plus mauvais goût. Une plainte a été déposée.

Il était 18 h 30 lorsque la police de Rochefort a appris par un internaute que le site de la ville s'était fait pirater. "Nous avons été immédiatement informés, explique le bourgmestre François Bellot. Nous avons fait revenir les informaticiens communaux qui étaient partis en week-end afin de trouver le plus rapidement possible une solution à ce problème. Nous avons alors constaté que les pirates s'étaient introduits dans une faille d'un logiciel source de Microsoft pour commettre leur méfait."

Le scénario est le suivant : ne trouvant plus personnes pour héberger leur contenu pornographique, les auteurs pénètrent sur des sites déjà existants afin de s'y domicilier aux frais de la princesse. "Le plus gros du problème a été résolu vers 22 h. À cette heure-là, en rédigeant l'URL du site dans la barre d'adresse, le contenu de www.rochefort.be apparaissait, poursuit le bourgmestre. Par contre, des pages bien particulières demandées via les moteurs de recherche affichaient encore le contenu pornographique, un problème qui a été résolu lundi vers 10 h du matin."

La ligne téléphonique ayant servi à commettre le méfait a été localisée en Allemagne.

La ville de Rochefort et la société luxembourgoise hébergeant son site ont donc porté plainte, en vertu de la loi de 2002 punissant la pornographie virtuelle.

Les auteurs, s'ils sont démasqués, pourraient encourir entre 1 et 3 ans de prison. Le site Internet de la ville a été entièrement reprotégé et la faille informatique a été signalée à Microsoft.



© La Dernière Heure 2007