New-Tech Votre bibliothèque croule sous des livres que vous avez déjà lus. Si vous essayiez de les vendre ?

"Lu, vendu, relu", voilà ce que promet l’application Booxup. Elle permet de revendre ses livres et d’en acheter d’autres en seconde main pour une bouchée de pain. L’idée est née chez David le jour où il a été frappé par sa bibliothèque débordante de livres qu’il ne relisait pas. Avec Robin (et aujourd’hui Cheng Huang), ils créent la première application de partage de livres papier entre particuliers. Leur objectif ? Faciliter l’accès aux livres pour tous.

Pour vendre vos livres, rien de plus simple : il suffit de scanner son code-barres et de choisir un prix de vente. Si vous souhaitez vous en procurer un, l’application prévoit un outil de recherche qui vous permet de chercher un titre de livre ou le nom d’un auteur. Vous pouvez également faire partie d’un groupe public ou privé qui regroupe plusieurs personnes selon différentes catégories. Lorsqu’un livre vous plaît, vous cliquez simplement sur "acheter" et un message est envoyé au vendeur. Vous pouvez ensuite vous arranger avec lui pour les différentes modalités d’envoi ou de retrait du livre.

À l’heure actuelle , déjà plus de 20 000 utilisateurs ont été convaincus par l’application qui compte déjà 50 000 livres proposés à l’achat dans une vingtaine de langues. L’économie de la seconde main s’ancre réellement dans ce XXIe siècle où la surconsommation des biens semble doucement commencer à en dégoûter plus d’un. Cela permet de donner une seconde vie à ces 95 % de livres qui ne sont jamais relus, le tout à prix plancher et en arrondissant ses fins de mois.