La société technologique japonaise a prévenu un groupe d'analystes que les livraisons de la console de jeu seront limitées l'année prochaine. C'est ce que rapporte l'agence de presse financière Bloomberg, sur la base d'initiés. Sony a vendu 7,8 millions d'exemplaires de la PS5 au cours de la dernière année fiscale, qui s'est achevée en avril. Pour l'année fiscale en cours, cela devrait être au moins 14,8 millions. Ainsi, la nouvelle console devrait suivre la trajectoire de sa populaire prédécesseure, la PlayStation 4. Sur cette console, plus de 115,9 millions d'unités ont été vendues.

Cependant, depuis son introduction en novembre, la console de jeu est difficile à obtenir, notamment en raison de la pénurie de composants tels que les puces, à laquelle sont confrontées un très grand nombre d'entreprises dans le monde.

La société n'a pas fourni d'estimation officielle du moment où les stocks retrouveraient leur niveau normal. Le directeur financier Hiroki Totoki a déclaré lors de la réunion d'information, qui n'était pas publique, qu'il ne s'attendait pas à une baisse de la demande cette année. "Même si nous garantissons beaucoup plus d'appareils et produisons beaucoup plus d'unités de la PlayStation 5 l'année prochaine, notre stock ne serait pas en mesure de répondre à la demande", a déclaré le directeur financier, selon des personnes qui ont assisté au briefing mais qui souhaitent rester anonymes.

Selon Totoki, Sony doit accélérer la production le plus rapidement possible. Selon lui, la demande restera élevée, quelle que soit la situation sanitaire. Selon les derniers chiffres financiers, il semble bien que le nombre d'utilisateurs actifs du réseau PlayStation soit tombé à 109 millions à la fin de la période comprise entre janvier et mars, contre 114 millions un trimestre plus tôt.