Le nouveau Mac Pro est de sortie. Monstre technique, terreur des factures, surtout si l'on est ambitieux dans le configurateur...

Vous estimiez déjà que les iPhone Pro tapent un peu trop allègrement dans le budget ? Restez bien assis.

Apple vient de lancer la commercialisation de son dernier Mac en date. Et pas n'importe lequel : le Mac Pro. Qui revient en mode boosté à l'EPO, puisque, en poussant les curseurs de son configurateur à fond, on arrive à un tarif astronomique de... 62.568 € ! Ce qui en fait officiellement le Mac (et le produit Apple) le plus onéreux jamais lancé par la marque à la Pomme.

© D.R.

Bien entendu, la facture est très salée. Mais qu'il n'y ait pas méprise sur le produit : ce nouveau Mac Pro n'a absolument pas pour but de séduire uen clientèle grand-public. Sa configuration d'entrée de gamme en dit déjà long : sans la moindre option de personnalisation, le Mac pro "de base" est livré avec 32 Go de RAM, un processeur Intel Xeon octa-core, une carte graphique Radeon Pro 580X et un SSD de 256 Go. Déjà de quoi assurer des performances canon.

Mais, à l'instar du catalogue d'options d'une marque d'auto de luxe, c'est en paramétrant la bestiole qu'on affole les compteurs. Un exemple parmi d'autres : pour faire passer la mémoire vive de la machine de 32 Go à 1,5... To (!), il faudra débourser... 30.000 € de plus. Précisons, aussi, qu'avec notre config à plus de 62.000 €, notre Mac Pro embarque un processeur de... 28 coeurs et deux modules de cartes graphiques du feu de Dieu (AMD Radeon Pro Vega II Duo).

© APPLE

Pour la petite histoire, même à ce tarif astronomique, vous n'avez pas l'écran : il faudra débourser... 7.500 € de plus pour le nouvel écran professionnel Pro Display XDR d'Apple de 32 pouces, en verre nano-texturé et avec pied optionnel à 1.099 € inclus. Un écran Retina 6K au prix bien moins exorbitant qu'il n'y paraît : dans la cour des écrans professionnels, il est loin d'être le plus onéreux...

© APPLE