Avec la mise à l’arrêt mondiale de Facebook, Instagram et Whatsapp, de nombreux accrocs au smartphone se sont rabattus vers d’autres applications telles que Twitter ou LinkedIn. “Pour l’instant, il n’y a pas de chiffres disponibles mais effectivement, d’autres applis ou plateformes ont gagné des utilisateurs”, pointe Xavier Degraux, spécialiste des réseaux sociaux. “Twitter en fait partie, tout comme la messagerie Discord. On a constaté un réel report sur les autres plateformes, on peut parler aussi de la télévision et de l’activité en hausse sur Netflix. Vu que la panne a été beaucoup plus longue que d’habitude, beaucoup se sont rabattus vers d’autres réseaux ou applis. Discord a été plus téléchargée, beaucoup ont joué avec l’humour en annonçant “bienvenue à tout le monde” et ça a visiblement marché”.

Un phénomène de courte durée qui pourrait en inciter certains à changer leurs habitudes en matière de digital ? “C’est tout à fait possible. Il y a eu un effet immédiat du report des applis de l’ordre du one shot mais il existe aussi une petite partie qui s’est dite “ok je ne peux pas mettre tous mes œufs dans le même panier et je dépends beaucoup de Facebook et Instagram donc ça les a peut-être poussés à télécharger d’autres applis, comme Tik-Tok par exemple”, ajoute Xavier Degraux.

Les SMS reviennent dans la danse chez nos opérateurs

De leur côté, nos opérateurs Télécoms, ont montré lundi soir, durant la panne, à quel point ils étaient indirectement dépendants de la disponibilité des services des médias sociaux. De nombreux Belges ont ainsi retrouvé le chemin de leur appli SMS : Proximus a enregistré durant les six heures de panne une augmentation moyenne de son trafic SMS de l’ordre de 50 %. C’est 86 % chez Telenet-Base, avec un pic de 156 % entre 20h15 et 20h30, par rapport à un lundi soir traditionnel. Par effet de bande, en revanche, la consommation de data mobile (3G/4G) a chuté de 10 à 15 % sur le réseau Proximus durant le Facebook Down. En revanche, si les appels traditionnels ont légèrement augmenté, on ne peut pas réellement parler de rebond significatif des appels vocaux lundi soir.

Chez Orange, le trafic SMS a lui aussi été dopé (+55%). Surtout, on dégage, en data mobile, quatre grand vainqueurs : Snapchat fait +28%, Twitter +36%, Signal + 300% et Viber... +560% !