New-Tech

Pour contrer les menaces liées aux virus malveillants qui tentent de vous extorquer de l'argent, des experts européens en matière de lutte contre la cybercriminalité vous proposent des mesures efficaces de prévention du risque.

Bon nombre de victimes, ciblées par une attaque informatique, ont déjà été confrontées à un ransomware (rançongiciel). Il s’agit d’un programme malveillant reçu par mail ou mis à disposition sur un site Internet, qui provoque le chiffrement de certains fichiers de votre ordinateur. Pour le débloquer et rétablir l’accès à vos données, il vous est demandé de payer. Les cyber-crimes ne connaissent pas les frontières. Alors enquêteurs, policiers et experts en informatique unissent leurs forces, et grâce à la coopération transfrontalière, l’Union européenne lutte de plus en plus efficacement contre les cybercrimes et vous propose des solutions efficaces de prévention du risque.

« No More Ransom »

En 2016, la police néerlandaise, Europol (l’Agence européenne de la lutte contre la criminalité internationale et le terrorisme) ainsi que plusieurs sociétés spécialisées en sécurité informatique ont uni leurs forces pour mettre sur pied le site NoMoreRansom.org. 135 partenaires publics et privés ont depuis rejoint le projet qui vise à aider les internautes confrontés aux malversations de cybercriminels. Le portail en ligne NoMoreRansom.org vous propose un référentiel des clés et des applications qui vous permettent de déchiffrer les fichiers bloqués par différents types de rançongiciels. Le portail en ligne est disponible dans 36 langues différentes et comprend plus de 65 outils de décryptage gratuits, couvrant quelque 100 familles de logiciels de ransomware. Grâce à ces outils de décodage, « No More Ransom » a permis de mettre plus de 22 millions de dollars à l'abri des cybercriminels et 79.000 victimes dans le monde, réparties sur plus de 150 pays, ont déjà été aidées.

Pour prévenir les risques

C’est bien connu, mieux vaut prévenir que guérir. Afin de limiter les risques de « hacking », voici quelques conseils préventifs :

- Effectuez des sauvegardes fréquentes de vos fichiers ailleurs que sur votre ordinateur : dans le cloud, sur un autre lecteur (disque dur externe), sur une clé USB ou sur un autre ordinateur ;

- Utilisez un antivirus fiable et régulièrement mis à jour ;

- Effectuez toutes les mises à jour de vos logiciels et du système ;

De manière générale, pour ne pas être pris en otage par un malfrat, le mieux reste encore de vous méfier des mails dont vous ne connaissez pas l'expéditeur, de ne pas ouvrir les pièces jointes et d’éviter les sites internet suspects. Enfin, dans le doute, évitez d’installer un logiciel dont vous n’avez jamais entendu parler ou de cliquer sur un lien ou une image, lorsque l’invitation semble un peu trop alléchante.

Pour en savoir plus :

Comment l’Union européenne protège ses citoyens face aux défis mondiaux