Ce qui était à craindre s'est vérifié : la PlayStation 5 de Sony, officiellement sortie hier jeudi 19 novembre en Europe et en Belgique mais en petits volumes, explose de bien sombres records sur les sites et plateformes de vente de seconde main. Pour rappel, le contexte Covid + reconfinement des magasins perturbe énormément ce lancement : seuls ceux qui avaient réussi à précommander la PS5 (avant une rupture de stock très rapidement atteinte) ont été livrés hier. La production de ladite console a elle-même été atteinte par la pandémie, et le reconfinement de nos magasins non-essentiels ajoute encore de la difficulté à ceux qui souhaitent se procurer la console "Day One".

Tout cela constitue un terreau parfait pour voir les prix s'envoler, sur les plate-formes de deuxième main. Ainsi, depuis hier, on voit fleurir sur les Facebook Marketplace, 2emain.be, eBay, LeBonCoin, etc. foison d'annonces proposant la PS5 à prix indécent : 800, 900, 1000, 1100, 1500 et même jusqu'à 2500 €... Pour rappel, la PlayStation 5 de Sony vaut officiellement 399 € en édition digitale (sans lecteur Blu-Ray UHD intégré) et 100 € de plus, soit 499 €, pour la version classique, intégrant un lecteur optique. Les prix vont donc jusqu'à être multipliés par quatre... "Inutile de venir avec des offres ridicules, vous regardez les enchères et savez tous ce que ça vaut aujourd'hui, je ne la lâche pas en dessous de 1.000 €", peut on lire, à titre d'exemple, dans le descriptif d'une annonce toujours en ligne ce matin.
© DR
© DR

Les nouvelles Xbox (Series S et Series X) lancées par Microsoft le 10 novembre dernier sont touchées par le même phénomène, mais de manière moins marquée.

Si la démarche n'a rien d'illégale, certains déplorent l'attitude de ceux qui spéculent, et privent les gamers passionnés de prendre en main la nouvelle console de Sony dès son lancement. D'autres, plus terre-à-terre, se consolent en se disant qu'il n'y a pas encore une foultitude de véritables jeux next-gen (à l'exception de Demon's Souls ou Spider Man : Miles Morales, peut-être) à se mettre sous la dent et que l'attente n'est donc pas si préjudiciable. 
© DR
© DR
© DR
Sony, de son côté, a annoncé "faire tout ce qui est en son possible" pour livrer encore, avant et après Noël, le maximum de machines à ceux qui souhaitent l'acquérir. Il n'empêche qu'hier, alors qu'un restock était annoncé, force est de constater que les PS5 sont, à nouveau, très rapidement parties.