Faire ses courses sans avoir besoin de passer à la caisse : c’est la petite révolution introduite par Amazon en ce début de semaine.

Le Dash Cart d’Amazon fonctionne au moyen d’un QR code qu’on télécharge sur son smartphone et que l’on scanne ensuite grâce aux caméras embarquées sur le Dash Cart. Les deux appareils ainsi reliés, le client peut librement effectuer ses courses en scannant ses articles sur le Dash Cart et en les déposant directement dans le chariot. Si les produits n’ont pas de code-barres, comme les fruits et légumes par exemple, il suffit de sélectionner l’article sur l’écran du caddie puis de le déposer dans le caddie qui effectue lui-même la pesée. Il ne reste plus qu’à valider et le tour est joué.

Un système de controle de votre caddie vous permet aussi de contrôler à chaque instant le montant de vos achats. Une fois que vous avez fini vos courses, vous pouvez emprunter une voie spécialement dédiée aux Dash Cart, puis le chariot vérifie tout seul le contenu de vos courses, et vous demande de régler sans aucune aide venant d’un caissier.

La facture est ensuite envoyée au consommateur par e-mail, une fois que les courses sont terminées et que le client a restitué le Dash Cart. Le débit s’effectue ensuite sur la carte de crédit reliée au compte Amazon de l’utilisateur.

Selon Amazon, le Dash Cart devrait intégrer l’intermarché (entrepôt de Woodland Hills en Californie), d’ici la fin de l’année, sans préciser si ce concept est amené à s’étendre à l’Europe. Il y a cependant fort à parier qu’Amazon n’entend pas en rester à cette phase test.