C'est la première fois que la chose se produit concernant le plus populaire du line-up des smartphones estampillés Samsung : le Samsung Galaxy S21 (et ses trois déclinaisons), fraîchement annoncé, est le premier flagship du géant sud-coréen livré, dans sa boîte, sans bloc de rechargement ni écouteurs. Un câble USB (type-C) est toujours inclus dans le packaging.

Précisons le d'emblée : ce n'est pas une première à l'échelle technologique internationale. Apple a ainsi annoncé, à l'automne 2020, que plus aucun bloc de charge ne serait fourni dans les boîtes de ses iPhone 12, mais aussi SE, XR ou même 11. Dans le giron des objets connectés, et plus particulièrement des montres connectées et/ou bracelets traqueurs d'activité, la chose est courante, en multimarque, également.

Ce n'est pas par injonction de l'Europe que les acteurs techno agissent ainsi. Mais bien par souci écologique et, aussi, souci d'économie d'échelle dans un marché du smartphone mis sous pression en 2020.

"Beaucoup d'utilisateurs en ont au moins un chez eux"

Nous avons sondé Samsung Belgique sur cette démarche, parfois décriée par les consommateurs, qui s'étonnent, pour un téléphone valant parfois plus de 1.000 €, de ne même plus avoir un accessoire essentiel au fonctionnement même du mobile fourni...

Sven Adams, porte-parole de Samsung Belgique, justifie: "deux motivations nous ont poussés à prendre cette décision. La première est environnementale, il s'agit d'un geste qui, en tant que société, peut avoir une implication. Mais au-delà de l'argument écologique évident, nous constatons tout simplement qu'une immense partie de la population dispose déjà d'un, voire de plusieurs adaptateurs secteurs. Et que la fourniture d'un bloc de charge de plus serait donc, pour beaucoup, inutile. Côté compatibilité, nous sommes très bien couverts : depuis la sortie du Galaxy S8 et l'adoption massive de l'USB-C en 2017, tous les blocs de chargement que nous fournissons depuis 4 ans au moins sont parfaitement compatibles et interchangeables."

Certes, mais il s'avère que la câble fourni dans la box des S21 serait de type USB-C vers... USB-C. Or, il est très clair que l'immense majorité du parc de chargeurs dont les gens disposent chez eux sont des blocs de charge avec une entrée de câble en USB-A...

Quid concernant la disparition des écouteurs filaires, habituellement fournis ? "Même réflexion", poursuit Samsung Belgique : "beaucoup d'utilisateurs disposent déjà d'écouteurs chez eux. Qui plus est, nous constatons une très grosse percée des écouteurs sans-fil. Même réflexion d'ailleurs concernant le chargement :le chargement sans-fil est déjà très populaire, et il le sera de plus en plus à l'avenir". Notons, enfin, qu'un cadre légal peut très bien contraindre un constructeur à fournir des écouteurs : c'est le cas en France, où les S21 seront livrés avec.

Les iPhone concernés depuis 2020, sans baisse de prix à la clé

On notera, enfin, phénomène assez rare à la sortie d'un flagship, que les S21 ont... baissé de prix comparativement à leur prédécesseurs. Un S20 voyait son ticket d'entrée officiel débuter à 899 € en mars 2020. Le S21, qui gagne une compatibilité 5G, à situation identique, débarque au tarif conseillé de 849 €.

Concernant Apple, ce retrait des blocs de rechargement de la boîte n'a pas entraîné de baisse de prix pour le consommateur final. Bien entendu, il n'est absolument pas obligatoire de recharger un iPhone (ou un Samsung, Huawei, ou toute autre marque) au moyen d'un adaptateur secteur officiel fourni par la marque du terminal. Celui de n'importe quelle marque conviendra (pour peu qu'il s'agisse d'un charger certifié, à la puissance adaptée à la batterie de votre mobile). Apple commercialise, toutefois, ses propres blocs de charge au tarif de 25 € (tant en version USB-A que USB-C). Samsung commercialise le sien à l'exact même tarif, ici. Il va de soi qu'il est tout à fait possible, pour ne pas dire facile, de trouver des chargeurs tout autant valables à un tarif inférieur.