L'Agence wallonne aux exportations et aux investissements étrangers (Awex) veut pousser davantage encore les entreprises du sud du pays à s'exporter en dehors des frontières belges.

"Allez à l'international!" leur martèle-t-elle à l'occasion du salon Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, où elle a emmené seize sociétés wallonnes. A contrario, l'Agence s'étonne parfois aussi que certaines entreprises soient bien plus connues à l'étranger qu'en Belgique. "Les sociétés du sud du pays sont parfois encore frileuses à l'idée de sortir de la Wallonie puis de l'Europe", constate Guy-François Vanpaesschen, expert en nouvelles technologies au sein de l'Awex. "Mais il faut les pousser en dehors et les inviter à aller à l'international."

En matière d'intelligence artificielle (IA), il faut être présent en Chine et aux Etats-Unis. Raison pour laquelle l'Agence a récemment organisé une mission économique sur le sujet dans le pays asiatique et est présente au salon CES, grand-messe mondiale de l'électronique et des nouvelles technologies, où le terme d'IA est sur toutes les lèvres.

"Les entreprises qui sont, par exemple, à Las Vegas ont préparé le terrain, tout comme nous, et quoiqu'il arrive, elles en retireront quelque chose de positif. Si cela devait ne pas déboucher sur des contrats, elles auront au moins pu voir si leur produit est bien positionné et comment y réagit la concurrence", illustre le responsable de l'Awex.

Outre les nombreux mouvements sur les stands wallons (de la presse belge et étrangère, d'autres exposants ou d'investisseurs), les moments de réseautage sont prépondérants durant de tels événements d'envergure. A chacun d'eux, l'Agence organise d'ailleurs une réception sur son stand et environ 250 personnes y ont participé lors de celle du CES 2019. D'autres initiatives sont prévues durant la semaine afin de permettre aux entreprises de rentabiliser un maximum leur investissement pour venir à Las Vegas.

Mais le monde numérique, ce n'est pas que la capitale américaine du jeu. Dans le cadre de la stratégie wallonne Digital Wallonia, l'Awex a ainsi positionné des représentants dans plusieurs villes à travers le monde correspondant chacune à des écosystèmes numériques, parmi lesquelles Montréal, Shenzhen, Singapour, Stockholm ou San Francisco. Ils doivent pouvoir y accompagner et guider les entreprises belges dans leur volonté d'internationalisation.

Certaines d'entre elles, qui sont présentes au CES, se sont pourtant déjà beaucoup exporté. "Tellement qu'elles tendent à être plus connues à l'étranger qu'en Belgique", s'étonne le responsable de l'Awex. C'est souvent le cas car elles ont tout de suite visé l'international à cause de leur produit, explique-t-il.

Il prend comme exemple intoPix, une société de Mont-Saint-Guibert active dans le domaine du traitement d'images et de la compression vidéo. Elle en est à son 3e CES et y avait d'ailleurs présenté son "JPEG XS" l'an dernier, une technologie de compression d'image à basse consommation à l'image du célébre JPEG. Cette nouvelle norme internationale ISO a d'ailleurs été la première à être développée par une entreprise belge.

Il y aussi ALX Systems, une start-up liégeoise développant des solutions d'intelligence embarquée par drones qui a reçu un prix de l'Otan l'an dernier.

Le responsable de l'Awex encourage donc les entreprises wallonnes à s'inspirer de ces exemples et à voir grand dans leurs perspectives de développement.