Le fabricant américain d'enceintes Sonos a poursuivi mardi Google pour violation de ses brevets.

Il accuse en effet le géant américain d'avoir "copié" la technologie de ses enceintes intelligentes. Il envisage d'en faire de même contre Amazon. Une annonce qui intervient au premier jour du salon CES de Las Vegas, grand-messe mondiale de l'électronique et des nouvelles technologies. "Google a copié consciemment et effrontément notre technologie brevetée dans la création de ses produits audio", dénonce Patrick Spence, patron de Sonos, dans un communiqué.

Au total, Sonos accuse la société derrière le moteur de recherche en ligne le plus utilisé au monde d'avoir enfreint cinq de ses brevets, dont un qui permet aux utilisateurs de haut-parleurs intelligents d'écouter simultanément de la musique via des appareils se trouvant dans différentes pièces.

En parallèle à cette requête devant la Justice américaine, Sonos a demandé à la Commission du commerce international d'interdire la vente aux Etats-Unis d'ordinateurs portables, de téléphones et de haut-parleurs fabriqués par Google.

Le fabricant d'enceintes envisage d'en faire de même contre Amazon mais y a pour l'instant renoncé en raison de considérations financières.