Pour tenter de pallier à la pénurie, la firme japonaise a décidé de vendre elle-même la PlayStation 5 via son site PlayStation Direct, rapporte Het Laatste Nieuws. Il n'y aurait donc plus l'intervention d'un magasin ou d'une boutique en ligne externe.

L'entreprise espère de cette manière pouvoir accroitre l'offre qui peine à satisfaire l'énorme demande actuelle.

Aux États-Unis, il était déjà possible depuis septembre 2019 de passer par ce système pour accéder à des produits de la marque. Sony a maintenant décider de l'étendre à l'Europe avec les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la France, l’Irlande et le Royaume-Uni.

Cependant, aucune date n'a encore été avancée et des incertitudes persistent toujours en raison de la pénurie mondiale de puces électroniques. Sony a d'ailleurs indiqué au début du mois que la PlayStation resterait compliquée à trouver avant 2022.