Le procédé avait été utilisé, pour la première fois, durant le confinement du printemps 2020. Deux des opérateurs principaux du pays, Proximus et Orange, avaient invité leurs clients, par l'entremise de leur écran de smartphone, à "rester à la maison" ou à "rester en sécurité". Tous deux avaient en effet remplacé la mention de leur marque, dans le coin gauche de votre écran, par les mentions "StayHome" (Proximus) et "StaySafe" (Orange).

© DR

Un clin d'oeil, techniquement facile à mettre en place, qui permettait au deux entreprises de participer à l'effort collectif de cette délicate époque.

"Un signal de solidarité avec le peuple ukrainien"

Au regard de la situation en Ukraine, envahie par les troupes russes depuis 13 jours, et où les bombes pleuvent, la période actuelle ne l'est sans doute pas moins. Proximus a donc décidé de modifier à nouveau le nom de sa marque, sur les écrans de ses clients. Il n'y est plus, depuis ce mardi 8 mars, écrit "Proximus" mais bien "Stop Invasion". Si vous êtes client de l''opérateur et que vous ne voyez pas encore le changement (temporaire) de nom, c'est parce qu'il peut y avoir un décalage d'affichage selon la marque et le modèle de votre smartphone (les devices Apple, Samsung, Xiaomi, etc. n'en profitent pas tous au même moment). Un petit redémarrage de votre appareil pourrait faire apparaître la mention.

"Avec ce message, nous voulons envoyer un signal de solidarité avec le peuple ukrainien", a indiqué Fabrice Gansbeke, porte-parole de Proximus, sur Twitter.

Pour rappel, depuis le 26 février, Proximus permet d’appeler et d’envoyer des SMS vers l’Ukraine sans frais supplémentaires, et ce jusqu’à fin mars. Orange Belgique va plus loin : les appels vers l'Ukraine sont gratuits, pour tous les abonnés. Orange, en revanche, n'a pas modifié le nom affiché sur les dalles de ses clients mobiles à l'heure actuelle.

Quand on sait que le Belge regarde l'écran de son smartphone plusieurs dizaines de fois par jour, la portée dudit message n'est pas négligeable. Quand bien même il n'aura évidemment aucun impact sur les agissements de Vladimir Poutine.

Des cartes prépayées et des logements

L'entreprise compte par ailleurs offrir des cartes prépayées aux réfugiés ukrainiens avec 10GB de données ainsi que des SMS et appels illimités en Belgique. "Il est essentiel de permettre à ces familles ukrainiennes de rester en contact avec leurs proches", justifie-t-elle. Proximus investigue avec le cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et de la Migration Sammy Mahdi la manière la plus efficace d'organiser la distribution de ces cartes et évaluera les besoins en fonction de la situation.

L'opérateur supprimera en outre les limites de téléchargement pour l'Internet fixe pour les familles belges accueillant des réfugiés ukrainiens. Ceci s'applique tant aux clients Scarlet que Proximus.

Les travailleurs souhaitant se porter volontaires au sein d'une ONG qui coordonne les élans de solidarité pour l'Ukraine pourront bénéficier de jours de congé spécifiques.

Enfin, Proximus va graduellement mettre à disposition certains bâtiments afin d'accueillir des familles ukrainiennes. Il s'agit notamment d'anciennes conciergeries qui seront réaménagées pour offrir un foyer accueillant et équipé des commodités nécessaires, y compris des solutions télécom.