Vous les avez peut-être vues passer sur votre mur Facebook ou sur un autre réseau social. Des photos prises par le robot Perseverance, le véhicule le plus gros et le plus complexe jamais envoyé sur Mars, semblent montrer un arc-en-ciel. Est-ce possible ? Des internautes se posent la question.

Par un tweet, la Nasa (National Aeronautics and Space Administration) a apporté une réponse. L’agence rappelle aux twittos qu’un arc-en-ciel apparaît grâce au reflet de la lumière dans les gouttes d’eau, or "il n’y a pas assez d’eau ici pour condenser, et il fait trop froid pour avoir de l’eau liquide dans l’atmosphère. Cet arc est un ‘lens flare’"


Et c’est quoi un lens flare ? C’est un phénomène provoqué par la diffusion d’une source lumineuse à l’intérieur de l’objectif (lens) d’un appareil photo. Il permet l’apparition de cercle lumineux. Thomas Appéré, Docteur en Planétologie, confirme les explications de la Nasa. "Juste un artefact dans la caméra. On l’observe au même endroit sur plusieurs photos prises avec pourtant un éclairage différent et à plusieurs jours de décalage", souligne-t-il.