New-Tech

Une adolescente malaisienne qui avait publié un sondage sur son compte Instagram demandant si elle devait vivre ou mettre fin à ses jours s'est suicidée après avoir vu la majorité de ses followers voter pour la mort.

La jeune fille, âgée de 16 ans et habitant à Kuching dans l'Etat malaisien de Sarawak, est "subitement" morte après avoir posté ce sondage sur le réseau social lundi, a déclaré la police citée par les médias locaux.

"Très important, aidez-moi à choisir entre D/L", a-t-elle écrit sur son compte selon le site internet d'informations Astro Awani, les lettres "D" se référant apparemment à la mort (death en anglais) et "L" à la vie (life). 69% des internautes qui ont voté pour la mort et 31% pour la vie, selon la police.

Ce suicide a déclenché de multiples réactions en Malaisie.

Ching Yee Wong, la responsable de la communications d'Instagram pour l'Asie Pacifique a transmis ses condoléances à la famille. Elle a reconnu que le réseau social détenu par le groupe Facebook avait "l'importante responsabilité de s'assurer que les gens qui utilisent Instagram se sentent en sécurité et soutenus". Et elle a appelé ceux qui y recourent "à utiliser les outils de signalement et à contacter les services d'urgence s'ils voient que la sécurité de quelqu'un est en danger".