L'application Mail d'Apple est la source de cyberattaques assez dangereuses et pernicieuses pour les utilisateurs d'iOS

La société de cybersécurité californienne ZecOps a dévoilé mercredi sur son blog une découverte assez effrayante par rapport à l'application Mail, installée par défaut sur les iPhone et les iPad d'Apple.

En effet, il s'agit d'une faille de sécurité exploitable par des hackers que la marque à la pomme a officiellement reconnue. En gros, les hackers peuvent rentrer dans le smartphone et dérober une partie de son contenu comme des photos ou des contacts utilisés par Mail.

Selon les chercheurs de ZecOps, toutes les versions du logiciel d'Apple depuis 2012, ce qui concerne des millions d'iPhone et d'iPad, sont potentiellement concernées par ce bug.

Jusqu'à aujourd'hui, ZecOps a détecté des tentatives d'exploitation contre des cibles telles que : des individus d'une organisation en Amérique du Nord, un cadre d'une entreprise du domaine d'Internet au Japon, un VIP en Allemagne, des entreprises de cybersécurité en Arabie Saoudite et en Israël, un journaliste en Europe, un cadre d'une entreprise suisse.

elément qui rendait l'attaque très pernicieuse : l’exploitation de cette faille, à distance selon ZecOps, ne nécessiterait aucune action de la victime : pas de fichier à télécharger ni de site corrompu à visiter. Il suffisait d’ouvrir un email vierge, à première vue, via l’application Mail pour ouvrir la porte aux hackers...

© ZecOps

"Nous pensons que ces attaques sont liées à un groupe de pirates qui réalise des missions pour un Etat", explique ZecOps.

En attendant la mise à jour corrective de Apple, il est vivement conseillé de consulter ses mails via un autre client mail (Outlook, Gmail, etc.).