Le réseau social américain Twitter, objet de nombreuses rumeurs de reprise et malmené par les investisseurs, engage de grandes manoeuvres pour tenter de dégager enfin des bénéfices en 2017 en supprimant notamment 9% de ses effectifs.

La restructuration "va se concentrer sur la réorganisation des équipes de vente, partenariats et marketing", a précisé le groupe jeudi dans un communiqué. Pour Twitter, qui employait au total 3.860 personnes fin juin, cela revient à environ 350 postes touchés.

Autre annonce qui fait l'effet d'une bombe : la fermeture "dans les prochains mois" de l'application de partage de courtes vidéos Vine, rachetée fin 2012.

Ces vidéos de 6 secondes maximum avaient rapidement conquis les internautes. Replay sportif, blagues, etc. ; les utilisations étaient nombreuses. L'apparition de ces images jouées en boucle avaient forcé Facebook à sortir les armes. Quelques temps plus tard, l'on voyait en effet la possibilité de publier des vidéos de quelques secondes sur Instagram.

Mais après des années d'utilisation, Vine n'est plus. Toutefois, Twitter a assuré que les vidéos déjà publiées resteraient en ligne.