New-Tech Il s'agit en réalité d'un ransomware, un logiciel malveillant qui vise à prendre vos données et fichiers personnels en otage et les bloquer !

Après la fausse facture de Free, que nous évoquions hier sur le site web de DH.be, c'est cette fois la marque et le logo bpost qui ont été détournés par des hackers avec l'ambition d'essayer de pomper vos données personnelles et de les prendre en otage afin de réclamer, par après, une "rançon" contre la libération de celles-ci ! Pour ce faire, les pirates utilisent ce qu'on appelle un ransomware

Pour tenter d'arriver à leurs fins, les hackers ont donc emprunté les traits de bpost afin de vous demander de cliquer sur un lien permettant, soi-disant, de retrouver trace d'un colis qui n'a pas encore été livré. Le piège est en marche. Le principe est donc simple et diabolique puisque les utilisateurs qui reçoivent ce fameux mail ont, en théorie, toute confiance en l'institution.

© D.R.
© D.R.

En effet, s'il est trop tard et que vous avez déjà appuyé sur le bouton de votre souris, le mal est fait. Le logiciel ainsi installé aura tout le loisir de prendre connaissance de vos données et fichiers personnels, voire même prendre le contrôle de votre poste de travail, bloquant au passage l'accès à vos précieuses infos via une clé de cryptage... permettant aux malotrus de réclamer une rançon contre la libération de vos données ou de votre ordinateur ! Inutile de préciser que dans bien des cas, la spirale infernale est enclenchée !

L'excellente série de Netflix Black Mirror avait d'ailleurs centré un de ses épisodes sur cette problématique, les protagonistes perdant au fil de celui-ci, le contrôle total sur les événements.


Que faire en cas d'infection ?


Si vous avez installé ledit logiciel, il faudra de toute façon passer, au minimum, par la case du scan antivirus. Sans plus attendre également, il est fortement conseillé de débrancher immédiatement tous les disques durs externes et autres qui pourraient être plus facilement sauver, d'autant plus s'ils contiennent des sauvegardes de vos fichiers. Idem, pensez à déconnecter vos espaces de stockage virtuel (Dropbox, iCloud,...)

Dans certains cas, certains logiciels sont capables de combattre l'infection. Une petite recherche sur Google et différents forums s'impose donc.

Il est aussi très important de rappeler qu'il ne faut surtout pas rentrer dans "le jeu" et donc absolument éviter de payer la rançon demandée. Rien ne dit en effet que les pirates la joueront fair play... De plus, il est aussi très utile de prévenir les autorités compétentes.

Comment se protéger en amont ?

La première est de réaliser régulièrement des sauvegardes sur des disques externes, dans le Cloud,... Ensuite, n'hésitez-pas à maximiser les paramètres de sécurité et à régulièrement mettre à jour les protections de votre système. Enfin, il est évident que les mails bizarres et les pièces jointes tout aussi étranges doivent immédiatement passer par la case poubelle ou spam...

Si le mal n'a pas encore été fait, quelques règles de base permettent de se prémunir contre les attaques.