Microsoft envoie Windows 7 au cimetière des systèmes d’exploitation, en cessant d'assurer le support (et donc la sécurité) de son OS lancé en 2009. 12% de Belges vont devoir passer à Windows 10... ou à Mac OS, voire Linux.

Cette fois, nous y sommes. A compter de ce mardi 14 janvier, Microsoft abandonne le support sur son système d'exploitation Windows 7, paru mi-2009. L'OS a donc été maintenu onze ans durant. 

Windows 7, c'est fini ?

Fin du support, cela signifie-t-il que les PC qui tournent sous Windows 7 refusent subitement de démarrer ou de fonctionner  ? Absolument pas, Windows 7 est et sera toujours opérationnel à l'avenir. En revanche, l'OS ne sera plus vérifié et mis à jour par les équipes de Microsoft. Le danger, pour l'utilisateur, est réel : il faut comprendre qu'un système d'exploitation est un gruyère avec plein de trous que le support vient boucher. Un OS n'est jamais un produit fini, il est en constante évolution et sécurisation (tant sur ordinateur que sur smartphone ou tablette, d'ailleurs). Sur Windows 10, si des hackers dénichent une faille, les équipes de Microsoft investiguent pour la combler, par le biais d'une mise à jour. Sur Windows 7, ce n'est donc  plus le cas à compter de ce mardi.

Combien de Belges concernés ?

Selon les chiffres de StatCounter, 12,7% des ordinateurs sous Windows, en Belgique, faisaient encore tourner Windows 7 en décembre 2019. Un pic de migrations a bien été observé vers Windows 10 au dernier quadrimestre, à mesure que l'échéance de la fin du support approchait : la part de marché de Windows 10 est passée de 75,5 à 80 %.

Comment "upgrader" et à quel prix ?

Windows 10 fut bien gratuit un jour (lors de son lancement, les utilisateurs ont pu le télécharger gratuitement, et en profitent encore aujourd'hui), mais ce n'est plus le cas actuellement. Si vous souhaitez installer Windows 10 (légalement) sur une machine équipée de Windows 7, il faudra passer à la caisse. Comptez 145 €, sur le site officiel de Microsoft, pour une copie officielle de Windows 10 Famille. Précisons qu'il existe d'autres moyens de payer moins cher : des sites légitimes commercialisent des clés digitales de Windows 10 pour quelques dizaines d'euros. Gare toutefois à ne pas s'égarer sur des sites peu scrupuleux.

En revanche, d'un point de vue technique, il faut que la machine (l'ordinateur) que vous souhaitez mettre à jour réponde à quelques critères minimum. Notamment en termes de mémoire vive (RAM, 1 Go minimum est conseillé) et de stockage (comptez au moins 16 Go pour que l'OS puisse être installé). Les "requirements" minimum sont très peu sévères, mais ils ne garantissent une expérience utilisateur optimale, juste que l'OS parviendra à tourner. Si vous souhaitez tester si votre machine est prête à faire le pas, vous pouvez le faire gratuitement ici.

D'autres alternatives ?

Si votre PC est obsolète, il est peut-être temps de changer, non seulement d'OS, mais aussi de machine. En revanche, si ce n'est pas le cas, et que vous êtes à l'aise avec les matières informatiques, pourquoi ne pas envisager un passage (100% gratuit) sur Linux ? Pas le plus simple, mais de nombreux tutoriels, sur la Toile, permettent d'accompagner les usagers en ce sens... Il est, bien entendu, également possible de passer sous Mac OS. Mais là, en revanche, ce ne sera pas gratuit.