Trois Belges sur quatre ont dû renoncer à des soins: "Sur le long-terme, on pourrait avoir un accroissement de cancers soudains"

Une étude de l’UCLouvain explique comment le confinement entraîne un renoncement aux soins médicaux.

Trois Belges sur quatre ont dû renoncer à des soins: "Sur le long-terme, on pourrait avoir un accroissement de cancers soudains"
©Shutterstock
De quelle façon le confinement a-t-il influencé le renoncement aux soins de santé ? Quelles sont les raisons qui expliquent ce renoncement ? Des chercheurs de l’UCLouvain...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet