E-commerce: le secteur de la santé recherche désespérément des bras et s’étonne de la sortie de Paul Magnette

Il juge paradoxal le propos tenu par Paul Magnette.

L.J.
E-commerce: le secteur de la santé recherche désespérément des bras et s’étonne de la sortie de Paul Magnette
©BELGA

La vente de médicaments en ligne est en pleine croissance mais fait face à un défi majeur : la pénurie de personnel. La société basée dans la région liégeoise peine à recruter alors qu'elle se situe dans la province où le taux de chômage reste l'un des plus élevés de Belgique, en particulier chez les jeunes. "Nous sommes en plein paradoxe", confirme Pierre De Litte, COO Newpharma.

"On cherche à recruter 50 collaborateurs en CDI pour des postes en journée ou en soirée mais pas de nuit. En trois semaines, on peut former nos nouveaux opérateurs. C'est un travail varié et polyvalent sans barrière à l'entrée. Mais on peine énormément à trouver, on sent que le marché de la logistique est totalement asséché, l'e-commerce a du mal à suivre aujourd'hui tellement la demande est importante en termes de commandes ."

Il se dit d'ailleurs surpris par les propos tenus par Paul Magnette à propos de l'e-commerce. "C'est paradoxal de vouloir restreindre l'e-commerce alors que la logistique et la dimension digitale vont de pair. Il ne faut pas faire l'amalgame entre les opérateurs d'e-commerce et le fait de faire travailler les collaborateurs la nuit."

E-commerce: le secteur de la santé recherche désespérément des bras et s’étonne de la sortie de Paul Magnette
©BELGA

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be