Variole du singe: "Un élément déterminera en grande partie l'ampleur de la transmission, comme dans le Covid"

Variole du singe: "Un élément déterminera en grande partie l'ampleur de la transmission, comme dans le Covid"
©AFP
Découverte pour la première fois en 1958, lors de l'apparition d'une maladie ressemblant à la variole chez des singes élevés pour la recherche, la variole du singe (Monkeypox) a soudain été détectée, depuis début mai, dans plus de vingt pays à travers le monde, dont les Etats-Unis, l'Australie, les Emirats arabes unis et une dizaine de pays en Europe, dont la Belgique, sans lien...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité