Variole du singe: déjà 14.000 cas de contaminations et cinq décès de par le monde dus à la variole du singe

L'Organisation mondiale de la santé a connaissance d'environ 14.000 cas de contaminations par la variole du singe dans quelque 70 pays, a déclaré mercredi au cours d'une conférence de presse le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Variole du singe: déjà 14.000 cas de contaminations et cinq décès de par le monde dus à la variole du singe
©Shutterstock

Cinq personnes ont déjà succombé des suites de l'épidémie actuelle du virus, toutes en Afrique. L'Europe reste l'épicentre de l'épidémie. Ce sont plus particulièrement les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes qui sont infectés par le virus. Et alors que le nombre de nouvelles infections diminue dans certains pays, le virus est apparu pour la première fois dans six pays la semaine dernière, a déclaré Ghebreyesus.

"L'information est l'un des meilleurs outils contre la propagation du virus. Plus les personnes vulnérables en disposent, mieux elles peuvent se protéger", a déclaré le directeur général. L'OMS a donc adapté ses directives sanitaires pour les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et continue de travailler avec les organisations de la société civile.

Le Comité d'urgence de l'OMS se réunira jeudi pour discuter de l'épidémie de variole du singe. Il sera décidé à cette occasion si l'épidémie de "monkeypox" est décrétée en tant qu'urgence mondiale de santé publique.

En Belgique, selon les derniers chiffres datant de mardi, 331 cas confirmés de cette variole ont été enregistrés, auxquels s'ajoute un cas probable. Les prestataires de soins de santé et les personnes qui ont eu un contact à haut risque non protégé avec une personne infectée ont été vaccinées contre la maladie.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be