Scandale des masques Avrox en plein Covid: le patron de la société à nouveau privé de liberté

Laurent Hericord, patron d'Avrox, société luxembourgeoise qui avait fourni 15 millions de masques buccaux en tissu à la Belgique au plus fort de la pandémie, a une nouvelle fois été privé de liberté, rapporte samedi Le Soir.

Scandale des masques Avrox en plein Covid: le patron de la société à nouveau privé de liberté
©Etienne Scholasse

Achetés 32 millions d'euros par l'Etat belge - après déduction des pénalités pour le retard de livraison -, les masques d'Avrox avaient en partie été distribués à la population belge par l'intermédiaire des officines de pharmacie. Puis des doutes sur une éventuelle présence de nanoparticules d'argent étaient survenus et la distribution avait été arrêtée. En avril, la RTBF avait révélé que le reste du stock, soit un peu moins de 7 millions de protections, allait être détruit.

Selon les informations du journal Le Soir, des voitures de luxe appartenant à la société Avrox, dont l'objet social initial est la location de véhicules, ont récemment été saisies au Luxembourg, mais M. Hericord affirme ne pas en être propriétaire.

Si le parquet de Bruxelles n'a pas souhaité commenter, Laurent Kennes, l'avocat de M. Hericord, confirme le mandat d'arrêt et précise que son client "ne comprend pas quelle est la nécessité de le détenir préventivement alors qu'il était même encore libre durant toute son audition auprès des policiers", indique Le Soir.

"Les mesures prises dans ce dossier sont disproportionnées", continue Me Kennes. "Mon client répète que l'Etat belge n'a pas été escroqué de 32 millions d'euros, les masques ont été livrés et les paiements ont été faits sur la base de ces livraisons." Enfin, M. Hericord et son conseil démentent fermement toute infraction de blanchiment

M. Hericord a à nouveau été entendu cette semaine par les enquêteurs puis par la juge d'instruction et a été placé sous mandat d'arrêt. L'administrateur délégué d'Avrox aura la possibilité de demander sa libération lundi devant la chambre du conseil.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be