Tous malades: les nombreux bienfaits des oranges pour doper ses énergies

En mettant ce bel agrume au menu du jour, on a 3/4 des apports en vitamine C garantis.

Cheerful,Woman,Covering,Eye,With,Half,Of,Ripe,Orange,Isolated
©Copyright (c) 2021 LightField Studios/Shutterstock. No use without permission.

Avec la pomme et la banane, c’est l’un des fruits les plus populaires qui soient. En plus, elle n’est pas fragile, se transporte facilement et se conserve un mois au frigo (et une semaine à température ambiante). Enfin, si on trouve toujours des oranges en rayons et au marché, la pleine saison est située entre novembre et avril. Le choix est grand entre celles que l’on mange (grosses Navel, petites oranges sanguines ; moins de pépins, chair plus dense) et celles que l’on presse (Valencia, Salustiana et la Navel Cara Cara ; plus juteuses et acidulées).

Ce qu’elle apporte

On la connaît comme ayant le taux de vitamine C le plus élevé de tous les fruits et légumes. Mais l’orange est aussi pleine de calcium, de fibres et d’eau (87.3g/100g) en plus d’avoir une faible valeur calorique. Le docteur Laurence Plumey, nutritionniste, n’a de cesse de le répéter à ses patients : la vitamine C est véritablement le micronutriment essentiel pour booster le système immunitaire et garder la santé en aidant l’organisme à lutter contre les infections virales, bactériennes et fongiques. L’orange est également antioxydante, elle contrecarre les radicaux libres, ceux qui font vieillir les cellules.

On la mange n’importe quand : avant ou après les repas, du matin au soir (la vitamine C n’empêche pas de dormir). Elle calmera les petites fringales de façon rapide et saine grâce à son taux de sucre de 7,6 g/100 g. Et on peut même en manger deux ou trois par jour sans conséquence sur l’estomac. Le mieux étant quand même d’alterner les fruits.

Mais, de préférence, on la mange entière. L’orange pressée est une bombe glycémique et, comme il n’y a presque plus de fibres, celles-ci ne peuvent pas amoindrir le pic de glycémie qui va libérer de l’insuline, une hormone hypoglycémiante. S’ensuivra alors rapidement une sensation de faiblesse et de fringale, en plus d’une tendance à favoriser le stockage des graisses ! Si vous adorez ça, buvez le jus tout de suite pour bénéficier de la vitamine, qui s’oxyde rapidement à l’air libre.

Pour en préserver toutes les qualités, il vaut mieux l’utiliser crue que cuite dans les plats. Le jus et le zeste de l’orange ajoutent une note particulière aux sauces et vinaigrettes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...