Il se rince le nez et meurt infecté par une “amibe mangeuse de cerveau” : doit-on craindre d’être intoxiqué à l’eau du robinet ?

Cet organisme microscopique extrêmement rare provoque une forme de méningite, mortelle dans 95 % des cas.

 L’eau du robinet coûtera plus cher dès le 1er janvier.
Un Américain meurt, victime de "l'amibe mangeuse de cerveau" en se nettoyant le nez à l’eau du robinet. ©ÉdA – 6092790747 

On la nomme l’amibe “mangeuse de cerveau”. Cet organisme microscopique (nommé “Naegleria fowleri”), qui reste extrêmement rare, aurait provoqué le décès d’un homme en Floride (États-Unis). Celui-ci pourrait avoir été contaminé après s’être lavé le nez avec de l’eau du robinet. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le département de la santé de l’État du comté de Charlotte un communiqué du 23 février 2023.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...