Dave Smith, 72 ans, moniteur d'auto-école et musicien, a passé 305 jours avec une infection active au coronavirus, soit la plus longue enregistrée à ce jour. Celui-ci a enregistré 42 tests positifs et a été hospitalisé sept fois, rapporte le journal britannique The Gardian. L'homme originaire de Bristol a même pris des mesures pour organiser des funérailles à cinq reprises.

Les raisons de son infection résident en partie dans la vulnérabilité de son système humanitaire, à la suite de la chimiothérapie qu'il a dû suivre en 2019 pour traiter sa leucémie. Celui-ci affichait donc un nombre très faible d’anticorps censés neutraliser le virus. Il venait d’être déclaré en rémission lorsqu’il a contracté le Covid-19 en mars dernier.

Dave Smith a finalement été traité avec un nouveau mélange de médicaments antiviraux fournis par la société américaine Regeneron. Il a bénéficié du traitement grâce à un programme dit “d’usage compassionnel”, dans le cadre duquel le fabricant met gratuitement le médicament à la disposition d’un patient ayant un besoin médical urgent.

Quarante-cinq jours après avoir commencé le traitement expérimental, il a été testé négatif pour le Covid-19 pour la première fois. Bien qu'il ait perdu l'odorat et que le coronavirus ait gravement affecté ses poumons, l'homme reste optimiste. "Je considère chaque jour comme un bonus", confie-t-il à nos confrères.

Aujourd'hui, des scientifiques de l'université de Bristol étudient le cas de Dave pour tenter de comprendre comment le Covid agit et mute dans l'organisme.