Santé La Belgique compte moins de fumeurs en 2013 qu’en 2008. Une baisse trop lente.

Pour la première fois en Belgique, la proportion de jeunes fumeuses (22,5 %) est supérieure à celle des jeunes fumeurs (21 %). La Fondation contre le cancer s’inquiète de ce résultat mis en lumière par la dernière enquête de santé de l’Institut de santé publique (ISP), publiée hier.

"C’est une constatation inquiétante, car le nombre de cas de cancer du poumon augmente d’année en année", note encore la Fondation.

Plus globalement, la proportion de fumeurs a baissé entre 2008 et 2013. D’un Belge sur quatre, elle se rapproche d’un Belge sur cinq. "Pour autant, la diminution du nombre de fumeurs reste encore beaucoup trop lente à ce jour", note encore l’ISP.

La Fondation contre le cancer partage cette analyse peu réjouissante et pointe du doigt, entre autres, le tabac à rouler : "Grâce à une taxation faible, le coût d’une cigarette roulée est 4 fois moindre que celui d’une cigarette classique." Sans oublier que le prix du tabac, en Belgique, reste faible en comparaison de ce qui est pratiqué chez ses voisins européens.

Elle rappelle qu’une enquête menée par ses soins révèle que plus de la moitié des Belges sont favorables à une augmentation du tarif du paquet de tabac d’un euro.

La Fondation insiste : "Le pourcentage de fumeurs quotidiens âgés de 15 à 24 ans qui optent pour cette forme de consommation (le tabac à rouler, NdlR) est passé de 29 % en 2008 à 45 % en 2013."

Faible consolation : la proportion de fumeurs qui ont déjà tenté d’arrêter "gagne du terrain" par rapport à la dernière enquête de santé. Une saine motivation au regard des considérations de l’OMS au sujet du tabagisme : "La consommation de tabac est l’une des plus graves menaces qui ait jamais pesé sur la santé publique mondiale."

18 ans: L’âge moyen de début de consommation régulière de tabac est de 18 ans et 1 mois (en recul par rapport à 2008). L’âge moyen de la 1re cigarette : 16 ans et 2 mois.

16 clopes: Un fumeur moyen consomme 16 cigarettes par jour. À partir de 20, il devient un “grand fumeur”meur moyen consomme 16 cigarettes par jour. À partir de 20, il devient un “grand fumeur”

© Reporters

Alcool : plus de buveurs au quotidien

Dénoncé régulièrement à l’occasion des campagnes de sécurité routière, l’alcool sévit aussi ailleurs : "On estime qu’en Europe l’alcool est responsable de 7,4 % de toutes les maladies et décès prématurés", rappelle le rapport d’enquête de l’Institut de santé publique. Ce dernier montre peu de changements au fil des années. Huit Belges sur dix déclarent consommer de l’alcool, un chiffre stable.

Le style de consommation a, lui, évolué. En 1997, 8 % des répondants déclaraient boire quotidiennement. Une proportion passée à… 14 %.

L’hyper-alcoolisation touche surtout les jeunes. Un 15-24 ans sur cinq admet consommer six boissons alcoolisées en deux heures de temps.

L’ISP relativise : "L’ensemble de la population […] profiterait d’une politique de sensibilisation aux risques liés à l’alcool et à la consommation nocive d’alcool."

11 verres: Les consommateurs hebdomadaires d’alcool (64 % de la population) déclarent boire 11 verres en moyenne par semaine.

© Reporters

Loin des cinq fruits et légumes

L’Institut de santé publique (ISP) n’y va pas par quatre chemins : "Les habitudes alimentaires des Belges ne sont certainement pas optimales." En témoigne la faible proportion (12 %) de citoyens qui consomment cinq fruits et légumes par jour, une recommandation pourtant régulièrement rappelée. Un Belge sur deux déclare toutefois manger un fruit chaque jour.

A contrario, les enfants sont les plus grands consommateurs de collations sucrées ou salées. Constat équivalent chez les jeunes hommes, pour les boissons sucrées. L’ISP recommande des "campagnes de promotion récurrentes sur les habitudes alimentaires saines", pour tout le monde, même s’il apparaît que les habitudes dans les zones urbaines et chez les personnes "avec un niveau d’instruction élevé" sont meilleures.

25,4: Avec un Indice de masse corporelle moyen de 25,4, le Belge est “trop gros”, selon l’ISP.